Le Medef Européen cherche à saper les efforts climatiques


(Montage Godefroy Troude d’après logo et graphe Wikipedia)

Un mémo interne ayant fuité du groupe de lobbying « Business Europe » suscite beaucoup de réactions à Bruxelles, alors que le commissaire européen au Climat appelle à une réduction de 45 % les émissions de CO2 d’ici 2030.

« Business Europe » représentant le patronat, actuellement présidé par Pierre Gattaz (ex-Medef), est le plus influent lobby de l’Union Européenne. Son mémo d’une page fournit à ses membres les éléments de langage pour contrer les arguments incitant à l’intensification de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

– afficher un accueil « plutôt positif tant qu’il s’agit d’une déclaration politique sans implications »
– contrer en « utilisant l’argument habituel » que le réchauffement climatique « étant global, l’Europe ne peut pas faire des efforts pour les autres » et « persuader les autres grandes économies de se mettre au niveau actuel de l’Union européenne » plutôt que d’aller plus loin dans les réductions d’émissions européennes.
– retarder les prises de décisions en « réclamant plus de transparence sur les calculs, le besoin d’avoir des études sur l’impact et le risque d’instabilité ». Continuer la lecture de « Le Medef Européen cherche à saper les efforts climatiques »

80 manifestations Climat en France sous un record de température


Manifestation climat du 13 octobre à Paris (Photo François Guillot-AFP)

Après la marche pour le climat du 8 septembre, une nouvelle manifestation citoyenne  a eu lieu hier 13 octobre dans 80 villes de France, sous un record de température de 27,2 degrés à Paris, où il n’avait pas fait aussi chaud en cette période de l’année depuis 1921, selon Météo France (déjà, le 11 octobre, Météo France indiquait qu’il n’avait « jamais fait aussi chaud depuis le début des relevés à la station en 1938« ). La participation, selon les organisateurs était d’environ 120.000 personnes ce 13 octobre, contre 115.000 le 8 septembre. Les ONG et politiques étaient de nouveau invités à se positionner en fin de cortège.

Avec les slogans « Plus qu’une marche pour le climat » et « il est encore temps » les organisateurs souhaitent « un message clair qui soit audible pour tous ».

A Paris, place de la République, forum citoyen et prise de parole de Jean Jouzel, Cyril Dion, Valérie Masson-Delmotte et concert de Matthieu Chédid et Orchestre debout. Étaient également présents Pierre Larrouturou et le Pacte Finance-Climat, Yann Arthus-Bertrand, Marion Colittard, Jean-Luc Mélenchon et La France Insoumise, Benoît Hamon. Le Ministre de l’écologie François de Rugy n’a pas participé mais envoyé un Tweet : « Je salue toutes celles et ceux qui marchent pour le climat cet après-midi partout en France. La mobilisation de chacun est une force pour agir ! »

Ci-dessous :
1) Reprises médiatiques (presse nationale et régionale, Radio et TV),
2) Extraits TV,
3) Quelques photos des manifestations,
4) La vidéo « Il est encore temps » des citoyens à l’origine de la journée d’action.

Continuer la lecture de « 80 manifestations Climat en France sous un record de température »

Manifeste étudiant pour un réveil écologique


(Logo du site Pour un réveil écologique)

De plus en plus de réactions de la société civile ! Cette fois c’est un Manifeste étudiant lancé par de nombreuses écoles : HEC Paris, AgroParisTech, CentraleSupélec, l’Ecole Polytechnique et de l’ENS Ulm.

Il y a actuellement 8 700 signatures et l’action a été relayée ce matin par France Inter.

Continuer la lecture de « Manifeste étudiant pour un réveil écologique »

Le premier pas d’une justice climatique internationale


À la sortie de la Cour d’Appel de La Haye (Photo Chantal Bekker)

Pour la première fois un État est condamné pour inaction climatique.

Après en 2015 un premier jugement par le tribunal de La Haye qui avait été renvoyé en appel, ce 9 octobre 2018 la cour d’Appel de La Haye a sommé l’État des Pays-Bas d’intensifier leur lutte contre le changement climatique : « Compte tenu des grands dangers qui risquent de se produire, des mesures plus ambitieuses doivent être prises à court terme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de protéger la vie et la vie familiale des citoyens ». La présidente a précisé que « Le gouvernement néerlandais ne peut pas se cacher derrière les émissions d’autres pays. Il a le devoir indépendant de réduire les émissions de son propre territoire. » Continuer la lecture de « Le premier pas d’une justice climatique internationale »

Jean Jouzel et Pierre Larrouturou à l’Assemblée Nationale


Jean Jouzel et Pierre Larrouturou (photo X)

Le 6 juin 2018, Jean Jouzel et Pierre Larrouturou étaient reçus par la Commissions des affaires européennes et la Commission du développement durable à l’Assemblée Nationale pour présenter leur « Pacte Finances-Climat Européen » visant à atteindre l’objectif de l’Accord de Paris en mettant la création monétaire au service du climat et en créant un budget Climat au niveau européen qui pourrait en plus déboucher sur la création de 900 000 emplois.

La conférence faisant 2h07 et est visible intégralement sur Youtube. Pour les pressés ou ceux qui seraient agacés par les problèmes de qualité sonore, j’ai recopié ci-dessous les passages qui m’ont semblé les plus intéressants, en tentant de transposer au mieux le langage oral parfois un peu décousu.

Continuer la lecture de « Jean Jouzel et Pierre Larrouturou à l’Assemblée Nationale »

Le GIEC appelle les États à des transformations sans précédent


Session d’ouverture du GIEC 2018 (photo GIEC-IPCC)

Le GIEC vient de rendre son rapport spécial visant à préciser l’impact d’une hausse de la température moyenne de 1,5°C par rapport à une hausse de 2°C. Synthèse de plus de 6 000 études scientifiques, ce rapport a été validé à l’unanimité par les représentants de l’ensemble des États de la planète. Pour mémoire, il avait été commandé par l’Accord de Paris, en 2015, où les 195 pays de la planète avaient acté de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre pour limiter la hausse de la température moyenne à 1,5°C en 2100. L’objectif du rapport était d’étudier l’écart des impacts entre un réchauffement à 1,5°C et à 2°C.

Le GIEC indique tout d’abord qu’au rythme actuel la hausse de 1,5°C sera atteinte autour de 2040 (2030-2052), soit bien avant 2100 ! Nous partons vers une hausse de 3°C (« Catastrophique » disait il y a 5 jours Laurent Fabius, ex-président de la COP21).

L’impact d’une hausse de 1,5°C est déjà dramatique, mais voici les écarts si on atteint les 2°C :
– 410 millions de réfugiés climatique (contre 350 avec 1,5°C),
– hausse du niveau des mers de 0,4 à 0,9 mètres (contre 0,3 à 0,8),
– décrue des pêches de poisson de 3 millions de tonnes (contre 1,5 millions),
– disparition totale du corail (contre 70% à 90% détruit),
– extinctions de 16% d’espèces de plantes (contre 8%),
– extinctions de 8% d’espèces de vertébrés (contre 4%). Continuer la lecture de « Le GIEC appelle les États à des transformations sans précédent »

Laurent Fabius : le bilan est catastrophique, je dis Alerte rouge !


(Laurent Fabius, photo extraite de la vidéo France Inter)

Laurent Fabius était l’invité de France Inter, pour Le grand entretien le 3 octobre 2018. Je recopie ci-dessous ses déclarations concernant le réchauffement climatique (certains mots sont en gras car ils ont été prononcés avec instance, voire deux fois de suite, par Laurent Fabius) :

« L’accord de Paris de décembre 2015 [COP21] est un formidable accord : c’est la première fois que TOUS LES PAYS DU MONDE se sont accordés pour s’engager à ce que la température du climat n’augmente pas de plus de 2°C, voire 1,5°C avant la fin du siècle. Chaque pays a pris des engagements. [Mais aujourd’hui on voit que] leur application n’est pas à la hauteur. Vous vous rappelez de la phrase du président Chirac ? Il disait « [Notre maison] brûle et nous regardons ailleurs » [au Sommet de la Terre de 2002]. Aujourd’hui le monde brûle encore plus fort et nous le laissons brûler. Il va y avoir dans quelques semaines en Pologne la COP24, qui va regarder l’application de la COP21 : il est ABSOLUMENT ESSENTIEL que l’Accord de Paris soit respecté, et il ne l’est pas. »

Continuer la lecture de « Laurent Fabius : le bilan est catastrophique, je dis Alerte rouge ! »

Jean-Louis Étienne : Oui, Macron « Champion de la Terre », c’est justifié !


(Jean-Louis Étienne, photo extraite de la vidéo Europe 1)

Extraits ci-dessous de l’interview de Jean-Louis Étienne sur Europe 1, le 26 septembre 2018 :

– Europe 1 : « Qu’avez-vous vu de vos yeux [du changement climatique] ? »

– Jean-Louis Étienne : « J’ai vu deux choses en fréquentant les régions polaires. Quand je suis allé en Arctique (au pôle nord) en 1980, la glace faisait en moyenne 1 mètre 80 d’épaisseur. Quand je l’ai survolé il n’y a pas très longtemps, j’ai vu des immensités d’eau libre : l’arctique est particulièrement touché. En Antarctique (pôle sud), que j’ai traversé en 1990, les 600 premiers kilomètres de glace que j’avais empruntés à l’époque ont aujourd’hui disparu. Mais sans aller si loin, [on voit bien] qu’à Chamonix la mer de glace régresse chaque année. […] Le réchauffement climatique est une réalité et on a perdu beaucoup de temps à se demander si l’Homme était acteur du climat ou pas […]. En 1990 déjà, notre grand glaciologue [Jean Jouzel] avec lequel j’avais fait une conférence avait dit « Le processus est enclenché ! ». Le climat a une énorme inertie, et les mesures qu’on prendra aujourd’hui se verront dans 50 ans […] ».

Continuer la lecture de « Jean-Louis Étienne : Oui, Macron « Champion de la Terre », c’est justifié ! »

Le Monde en cartes et en graphes


(carte extraite du site « Our World in Data« )


Le site passionnant « Our World in Data » présente des cartes interactives, graphes, avec filtres modifiables sur les données et l’échelle de temps, dans des domaines aussi différents que Démographie, Santé, Alimentation, Énergie, Environnement, Technologie, Croissance, Pauvreté, Inégalités… Un site digne du regretté Jean-Christophe Victor

La carte ci-dessus illustra la balance des émissions de CO2 sur les biens domestiques consommés : certains pays comme la France importent du CO2, tandis que d’autres comme la Chine en exportent.

Comprendre l’informatique quantique

Je vous recommande le rapport sur l’Informatique quantique rédigé par l’incontournable Olivier Ezratty (rapports annuels sur le CES) qui est disponible gratuitement en PDF de 332 pages.
Notez que c’est assez touffu : ayant fait partie du comité de relecture, j’avais d’abord émis des réserves quand Olivier a évoqué « Le top du top de l’imbitabilité », mais finalement je trouve qu’il a tout à fait raison 🙂 Alors accrochez-vous mais ça vaut le coup !

Jean Jouzel, une belle rencontre


Avec Jean Jouzel (photo Godefroy Troude)

– Médaille d’or du CNRS 2002,
– Expert du GIEC depuis 1994
– puis Vice-président du GIEC de 2002 à 2015,
– Co-lauréat du Prix Nobel de la Paix 2007 avec Al Gore au sein du GIEC,
– Lauréat du Prix Vetlesen (« prix Nobel » des Sciences de la Terre et de l’Univers) en 2012,
– Membre de l’Académie des Sciences depuis 2017,

Jean Jouzel lors de sa conférence a exprimé sa profonde inquiétude :
1) rappelant l’insuffisance des engagements de la COP21 qui définissent collectivement de limiter le réchauffement climatique à +1,5°C mais dont la somme des engagements nationaux ne ralentit le réchauffement qu’à +3°C voire +3,5°C,
2) indiquant que les observations pour 2017 montrent qu’en France les rejets de gaz à effet de serre, au lieu de s’être réduits de 3% comme prévu, ont – au contraire – augmenté de 3,2% (donc +3,2% au lieu de -3%) !

Continuer la lecture de « Jean Jouzel, une belle rencontre »

« L’Émission Politique » sur France 2


(photo extraite de l’émission de France 2)

Edouard Philippe était l’invité de « L’émission politique » de France 2 jeudi dernier. J’étais surtout intéressé sur ses déclarations concernant le réchauffement climatique. Mais au final l’émission m’a surtout étonné par le niveau de méconnaissance des journalistes.

Je recopie ci-dessous les échanges concernant le réchauffement climatique (en 0h43) :

Continuer la lecture de « « L’Émission Politique » sur France 2 »

ONU : Trump déclenche l’hilarité de l’assistance


(extrait de la vidéo de l’ONU, sous-titre ajouté)

J’étais passé à côté de la déclaration de Donald Trump, quelques heures avant celle d’Emmanuel Macron.

Devant les représentants et chefs d’état du reste du monde, Donald Trump s’est livré à un discours hors sujet de politique intérieure américaine, dont le bilan aussi exagéré qu’égocentrique a fini par déclencher des rires de défiance de l’assistance, l’obligeant à s’interrompre, semblant déstabilisé, avant de reprendre après une pirouette.

Je recopie le début de son intervention :

Continuer la lecture de « ONU : Trump déclenche l’hilarité de l’assistance »

ONU : conférence de presse d’Emmanuel Macron


(extrait de la vidéo – ONU)

Conférence de Presse d’Emmanuel Macron après sa déclaration à l’Assemblée Générale de l’ONU

RTL (0h01) : Opposition de plus en plus frontale entre vous et Donald Trump. [N’est-elle] pas inégale [face à la] première puissance économique mondiale ?

Emmanuel Macron : [Je ne m’exprimais pas tout à l’heure uniquement au nom de la France]. J’essaye de défendre une vision des valeurs, un projet politique, que nous avons construit au delà de notre pays, qui est porté par l’Union Européenne, mais surtout est l’objet même des nations unies et des agences qu’elle porte.
– Quand on se bat pour l’Accord de Paris, on se bat pour un accord que nous avons – nous tous, puissances souveraines – signé et que nous voulons respecter. Qui s’isole ? Pas la France. Et est-ce qu’on a des résultats ? Oui, puisque personne d’autre n’a suivi ce mouvement. On avance, on ne va pas assez vite, je le disais tout à l’heure […] Tout ceux qui disaient « Les États-Unis sortent de l’accord de Paris, c’est fini, il n’y en a plus » se sont trompés.
– En matière commerciale c’est pareil. Est-ce qu’elles sont satisfaisantes à tous égards ? Non. Mais est-ce qu’on les règle en revenant au protectionnisme et à la guerre commerciale ? Je ne crois pas.
Quand je m’exprime pour la coopération avec les organisations régionales, pour la défense de ce que nous avons créés, nous tous, souverainement au sein de l’ONU (La Cour Pénale Internationale, l’UNRWA, l’UNESCO, etc.) je défends seulement ce que nous avons fait comme peuples souverains.
Il ne faut pas voir une opposition entre deux pays. Il faut voir simplement le fait que la France est attachée à défendre l’organisation des Nations Unies, les principes qui font son action internationale, et l’universalisme qui a conduit à créer l’ONU même.
Je ne verrai pas ce qui vient de se passer comme une opposition entre deux pays, mais plutôt dans le fait qu’on n’a pas forcément à se résoudre à la décision unilatérale d’un pays de sortir du cours de la coopération internationale et du multilatéralisme. C’est très différent. Continuer la lecture de « ONU : conférence de presse d’Emmanuel Macron »

ONU : Discours d’Emmanuel Macron


Emmanuel Macron, discours du 25/09/2018 à l’ONU (photo extraite de la vidéo France24)

J’ai eu des difficultés à accéder au discours intégral d’Emmanuel Macron, lors de l’Assemblée Générale de l’ONU. Juste des échos très résumés dans la presse. Une copie est accessible sur Youtube (durée 44 minutes). J’ai trouvé ce discours très intéressant, surtout sa conclusion.

Vous trouverez ci-dessous :
1) quelques extraits ci-dessous sur le thème du Réchauffement climatique,
2) quelques extraits sur l’Unilatéralisme (en réponse à la politique des États-Unis)
3) le texte intégral (source Ambassade de France à Washington)
Continuer la lecture de « ONU : Discours d’Emmanuel Macron »

Alain Delon : « Hulot ou un autre, que vont-ils pouvoir faire si le monde n’en a rien à foutre ? »


(photo Richard Dumas pour Le Monde)

Le journal Le Monde a publié le 21 septembre une très longue interview d’Alain Delon que je vous recommande. J’en recopie un extrait concernant sa signature de l’appel pour « Sauver la Planète ».

– Samuel Blumenfeld (Le Monde) : « Vous faites partie des deux cents personnalités qui ont lancé un appel dans « Le Monde » pour sauver la planète. Votre nom en bas d’un texte est rarissime. Pourquoi celui-ci ? »

– Alain Delon : « Nous sommes un paquet à avoir signé. Mais c’est vrai, je signe rarement. La raison en est toute simple. Cela n’a rien à voir avec le départ de Nicolas Hulot du gouvernement. Je sens vraiment, même si je ne le verrai pas car je serai parti avant, que les hommes – je parle de ces abrutis de mecs – sont en train de tuer le monde, de le pourrir et qu’il va s’écrouler un jour, dans cinq ans, vingt ans, quarante ans. J’en suis persuadé. Regardez de quelle manière on vit, ce qui se passe, on a l’impression d’un lent suicide […] On est la France, c’est-à-dire un petit pois à l’échelle du monde. Il faudrait que tous les petits pois se réunissent pour sauver le ballon. Demain, Hulot ou un autre, que vont-ils pouvoir faire si le monde n’en a rien à foutre ? Tel que c’est parti, je ne vois pas ce qui sera possible. J’ai des enfants, des petits-enfants, ça va être terrible avec l’époque nouvelle. Ça va finir où ? Je ne regretterai pas de partir. Je regretterai la vie que j’ai vécue. Mais je ne sais pas comment mes enfants vivront la leur. »

Lire l’intégralité de l’interview en ligne sur le site du Monde.