Convention citoyenne pour le Climat

Depuis octobre, la Convention Citoyenne pour le Climat élabore des propositions visant à lutter contre le réchauffement climatique.

La Convention Citoyenne pour le Climat, annoncée par le Président de la République le 25 avril 2019, missionnée par le Premier ministre le 2 juillet 2019, se tient depuis le 4 octobre 2019 au siège du Conseil économique, social et environnemental (CESE). Dotée d’un budget de 4 millions d’euros, elle réunit 150 citoyens tirés au sort représentatifs de la société française (assistés d’un comité de gouvernance, d’experts, de juristes et de garants d’indépendance) chargés de trouver les solutions pour « réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 40 % d’ici à 2030, dans un esprit de justice sociale ».

Après deux premières sessions de formation, les citoyens dirigent les travaux, mènent des ateliers de réflexion en sous-groupes, confrontent les idées en assemblée plénière, invitent de nombreuses personnalités (scientifiques, banquiers, promoteurs, associations…) et demandent des rapports. Ils sont nombreux à poursuivre les discussions dans leurs régions ou sur Internet. Chaque français peut également intervenir en devenant un acteur relais de la convention en envoyant ses idées et contributions sur le site de la Convention Citoyenne.

Les propositions législatives et réglementaires de cette convention seront soumises soit à référendum, soit au vote du parlement, soit à application réglementaire directe. Le calendrier des sessions a été modifié en raison des grèves de transport puis de la pandémie du Coronavirus.

Dans cet article :
A) Participants et planning
B) Quelques citations clés
C) Sessions de travail, avec vidéos et retranscriptions :
. . . 1) 04/10/2019 (S1, J1)
. . . 2) 05/10/2019 (S1, J2)
. . . 3) 06/10/2019 (S1, J3)
. . . 4) 25/10/2019 (S2, J1)
. . . 5) 26/10/2019 (S2, J2)
. . . 6) 27/10/2019 (S2, J3)
. . . 7) 15/11/2019 (S3, J1)
. . . 8) 16/11/2019 (S3, J2)
. . . 9) 17/11/2019 (S3, J3)
. . . 10) 10/01/2020 (S4, J1)
. . . 11) 16/01/2020 (S4, J2)
. . . 12) 12/01/2020 (S4, J3)
. . . 13) 07/02/2020 (S5, J1)
. . . 14) 08/02/2020 (S5, J2)
. . . 15) 09/02/2020 (S5, J3)
. . . 16) 06/03/2020 (S6, J1)
. . . 17) 07/03/2020 (S6, J2)
. . . 18) 08/03/2020 (S6, J3)
D) Liens
E) Reportage sur place
F) Réflexions

Continuer la lecture de « Convention citoyenne pour le Climat »

Sidaction 1994 : une première audiovisuelle mondiale pour un enjeu mondial


07/04/1994 – Une diffusion simultanée sur toutes les chaînes (photo extraite du générique*).

Le 7 avril 1994, première audiovisuelle mondiale : toutes les chaînes de télévision d’un pays, la France, diffusaient un programme unique de 6 heures, en direct, unies dans une opération inédite de pédagogie et d’appels aux dons face à l’épidémie de Sida.

« Mobilisation collective d’un pays », « Une première audiovisuelle mondiale », les sept chaînes de télévision françaises (TF1, France 2, France 3, Canal+, Arte, M6, RFO) diffusaient le 7 avril 1994 en direct durant 6 heures (de 20h50 à 3h00 du matin), la même émission grand public intitulée « Tous contre le Sida », à vocation pédagogique (risques de transmission, traitements, aspect social et sociétal de la maladie, lutte contre l’exclusion des malades), avec un nombre record de personnalités françaises et étrangères appelant aux dons pour financer la recherche et la prévention. L’émission, d’un budget d’environ 8 millions d’euros partagés entre 5 chaînes, sans coupures publicitaires (qui auraient pu rapporter 4 millions d’euros) ni relevés d’audimat, était retransmise également à l’étranger sur les chaines RTBF, RTL-TVI, Canal+ Belgique, TV5, et CFI.

Bilan : 46 millions d’euros de promesses de dons étaient récoltés, de la part d’un million de donateurs. Une audience exceptionnelle avec 22 millions de Français devant leur écran à 20h50 et 10 millions ont en moyenne regardé l’émission jusqu’à son arrêt à 3h00 du matin. L’opération deviendra annuelle sous le nom « Sidaction », mais jamais avec une telle couverture médiatique aussi marquante.

Dans cet article :
1) Annonce au journal de 20h00
2) L’émission « Tous contre le Sida »
3) Les invités
3) Revue de presse
4) Les Sidactions, un rendez-vous devenu annuel
5) Notes Continuer la lecture de « Sidaction 1994 : une première audiovisuelle mondiale pour un enjeu mondial »

Sylvestre Huet déplore le manque de culture scientifique des politiques, journalistes et citoyens


Sylvestre Huet, lors de la semaine de la science 2018 (montage photo Wikipedia + logo Le Point)

Le journaliste scientifique Sylvestre Huet répondait récemment au journal Le Point dans une longue interview dont je recommande la lecture sur le site du journal.

J’en recopie ci-dessous quelques extraits que j’ai trouvé particulièrement intéressants concernant l’attitude des médias aux opinions scientifiques dissidentes, le nucléaire, les connaissances des citoyens et l’expertise, ainsi que la décroissance des consommations. Continuer la lecture de « Sylvestre Huet déplore le manque de culture scientifique des politiques, journalistes et citoyens »

France 2 : « L’émission pour la Terre » avec Nicolas Hulot


Anne-Élisabeth Lemoine, Nicolas Hulot et Nagui (photo extraite* de l’émission)

La télévision française consacre une soirée exceptionnelle à la pédagogie des enjeux environnementaux mondiaux

Hier soir, France 2 a diffusé, en direct et en début de soirée, une émission de deux heures et demie à portée pédagogique consacrée à l’environnement, dans un contexte qualifié « d’urgence écologique », présentant des solutions pratiques et citoyennes en vue de contrer les problèmes planétaires de pollution, épuisement de ressources et biodiversité, et de réchauffement climatique. Ceci à travers 10 gestes simples envers lesquels les téléspectateurs étaient invités à exprimer leur accord (par SMS, réseaux sociaux et l’application Brut) dans ce qui était qualifié de « référendum ». 2,3 millions de téléspectateurs ont suivi l’émission (6,5 millions impactés) et des centaines de milliers d’appels ont été enregistrés. Les animateurs (Anne-Élisabeth Lemoine et Nagui) ont reçu de nombreux invités dont Nicolas Hulot, Thomas Pesquet, Lambert Wilson, Jamy Gourmaud, Elise Lucet, Michel Cymes mais aussi des scientifiques et personnalités engagées comme Valérie Masson-Delmotte (coprésidente du GIEC), Cyril Dion, Greta Thunberg (interviewée). L’intégralité de l’émission (2h30) est accessible ici sur FaceBook.

Dans cet article :
1) Dix gestes simples
2) Résumé de l’émission
3) Les invités
4) Revue de presse
5) Conclusion (…et pétition)
6) Pour aller plus loin
Continuer la lecture de « France 2 : « L’émission pour la Terre » avec Nicolas Hulot »

Greta Thunberg à l’ONU pour le Sommet Action climat

23/09/2019 : Déclaration de Greta Thunberg à l’ONU (photo Getty).

Greta Thunberg a fait une déclaration au Sommet Action climat de l’ONU, le 23 septembre 2019, sur invitation de son secrétaire général António Guterres. Ce dernier avait annoncé précédemment, à ses côtés : « Ma génération a une énorme responsabilité. C’est votre génération qui doit nous demander des comptes et s’assurer que nous ne trahissons pas l’avenir de l’humanité ». Greta Thunberg a prolongé les propos d’Antonio Guterres, dans la lignée de ses précédentes déclarations (COP24, Davos, Parlement britannique, Assemblée Nationale…).

Je retranscris ci-dessous sa déclaration traduite en français, non disponible à l’heure où j’écris ces lignes, ainsi que celles d’Antonio Guterres également traduites en français, ainsi que différents intervenants sur le climat.

Je terminerai par une analyse du traitement médiatique qui manque d’objectivité : s’écartant souvent du fond pour ne traiter que l’aspect émotionnel de façon conflictuelle (photos figées grimaçantes de Greta Thunberg), ne rapportant pas les propos importants d’António Guterres, et opposant de façon caricaturale aux propos de Greta Thunberg des réponses d’Emmanuel Macron et Brune Poirson en réalité nettement plus nuancées.

Dans cet article :
1) Déclaration intégrale de Greta Thunberg,
2) Déclarations d’António Guterres.
3) Réactions d’Emmanuel Macron, Brune Poirson et Laurent Fabius.
4) Le traitement médiatique.

Continuer la lecture de « Greta Thunberg à l’ONU pour le Sommet Action climat »

Podcast : Mécaniques du complotisme


11/09/2001, attentats du World Trade Center (photo Reuters/Sean Adair)

France Culture propose une intéressante série de Podcasts sur le complotisme : « 11 septembre, vaccins, premiers pas sur la lune, sionisme, grand remplacement, chemtrails… Les enquêtes d’opinion le montrent : sur un nombre grandissant de sujets, les Français sont friands de complotisme. Hier cantonnées aux marges, les théories les plus improbables ont gagné en audience et en respectabilité. De l’internaute anonyme au chef d’Etat populiste, des librairies spécialisées aux plateformes de streaming, des cafés du commerce aux plateaux télé, on les retrouve désormais dans toutes les strates de la société. Par quelle mécanique une théorie complotiste née dans l’imagination de quelques uns parvient-elle à devenir un phénomène culturel majeur ? Pour comprendre cette progression, appréhender leur attrait et, peut-être, atteindre leurs relayeurs crédules, il faut en revenir à leurs origines et identifier leurs concepteurs. » Continuer la lecture de « Podcast : Mécaniques du complotisme »

SciencePo : Leçon inaugurale de Jean-Marc Jancovici : “CO2 ou PIB, il faut choisir”

Je vous recommande la leçon inaugurale de Jean-Marc Jancovici à SciencesPo enregistrée le 29 août 2019 intitulée “CO2 ou PIB, il faut choisir”.

Ce soir, au lieu de voir un film que vous aurez oublié dans quelques mois, consacrez donc une soirée à cette conférence de 1h40 et surtout aux passionnantes questions/réponses qui s’ensuivent.

Ci-dessous, pour les pressés :
1) Introduction du site SciencesPo.fr
2) Retranscriptions indexées de l’interview.

Continuer la lecture de « SciencePo : Leçon inaugurale de Jean-Marc Jancovici : “CO2 ou PIB, il faut choisir” »

Reworld, ou le cauchemar de l’avenir du journalisme


L’article du site Arrêt sur Images (montage GTR)

La dégradation des contenus du « premier groupe de presse magazine français », Reworld Media, fait l’objet d’un article édifiant, limpide et particulièrement bien sourcé sur le site « Arrêt sur images« .

Reworld Media touche des millions de Français à travers ses publications : Grazia, Closer, Télé Star, Top santé, Science & Vie, Biba, Marie France, Auto Moto, Maison & Travaux, Union, Be Magazine, Télé magazine, Disney Fun, Vie pratique féminin, Vie pratique santé, Le journal de la maison, Mon jardin et ma maison… Continuer la lecture de « Reworld, ou le cauchemar de l’avenir du journalisme »

Les commémorations du 6 juin à la télévision (suite)


Commémorations sur France 2 et France 3 (montage Godefroy Troude)

Il y a un an, je regrettais l’absence d’émission télévisée commémorant l’anniversaire du débarquement allié du 6 juin 1944. Cette année, France Télévision fait heureusement une bonne programmation avec des reportages et un direct sur France 2 et des films sur France 3 :
– Lundi 3 juin 2019 21h00, F3 : Film « Le jour le plus long » (1962)
– Mardi 4 juin 2019 21h00, F2 : Documentaire « Histoire secrète du débarquement » (2019)
– Mardi 4 juin 2019 22h35, F2 : Documentaire « 6 juin 44, à la lumière de l’aube » (2014)
– Merc. 5 juin 2019 11h50, F2 : En direct « D-Day : 75ème anniversaire du débarquement »
– Jeudi 6 juin 2019 21h00, F3 : Film « Il faut sauver le soldat Ryan » (1998)

Parallèlement vous trouverez un exposé pédagogique que j’avais fait pour mes enfants abordant :
1) Le mur de l’Atlantique,
2) Les préparatifs d’Overlord,
3) Le débarquement proprement dit,
4) Documents sonores et vidéo avec critiques de films (précisément ceux programmés par France 3).
Il est accessible ici.

Élections européennes : résultats et analyses

 


Répartition des sièges par groupe politique, résultats provisoires (infographie europa.eu)

Suite aux élections européennes d’hier : ci-dessus le graphe de répartition des groupes européens par sensibilité politique au sein du parlement européen, et ci-dessous le classement des groupes par rang d’importance (nombre d’élus), avec dans les colonnes de droite le rang obtenu lors de la précédente élection européenne de 2014 ainsi que la variation du nombre de sièges :

Rang Groupe européen
Rang préc. Var. sièges
1  — Droite (Démocrates chrétiens du Parti Populaire Européen – PPE) 1 -36
2  — Gauche (Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates – S&D) 2 -36
3 Centristes (Groupe Alliance des démocrates et des libéraux pour l’Europe/Renaissance – ALDE-R) 4 +39
4 Écologistes (Verts/ALE) 6 +17
5 Droite nationaliste (Conservateurs réformistes – ECR) 3 -28
6 Extrême droite (Europe des Nations et des Libertés – ENL) 8 +22
7  — Extrême droite (Europe de la liberté et de la démocratie directe – EFDD) 7 +12
8 Extrême gauche (Groupe confédéral de la Gauche unitaire européenne/Gauche verte nordique – GUE-NGL) 5 -13

Tableau des partis européens par rang (Source : Europa.eu)

Les partis de Droite et Gauche classiques restent toujours majoritaires (néanmoins, pour la première fois depuis 20 ans, ils ne forment plus à eux-seuls la majorité parlementaire). Le parti Centriste et surtout le parti Écologiste progressent au 3ème et 4ème rang. La progression modérée des partis de Droite nationalistes et Extrêmes droites s’atténuera d’ici octobre 2019 avec le départ du Royaume-Uni.

Continuer la lecture de « Élections européennes : résultats et analyses »

Élections européennes : se faire une opinion ?


Le logo du parlement européen

Difficile de se faire une opinion au sein des 34 listes françaises pour les élections européennes, surtout lorsque cette élection européenne n’est abordée que sous un enjeu strictement national, comme je l’évoquais dans mon article de dimanche dernier. En France l’élection des eurodéputés est présentée comme une élection présidentielle de mi-mandat LREM face au RN. Mais au niveau européen les deux partis largement majoritaires sont le PPE (droite) et le S&D (alliance Socialistes et Démocrates), les eurosceptiques sont minoritaires et vont l’être encore plus dans quelques mois avec le départ des eurodéputés du Royaume-Uni. Inversement, l’écologie va probablement faire des scores bien supérieurs à la précédente mandature.

Pour en revenir aux listes françaises et aux méthodes pour se faire une opinion, voici quelques sources d’information : la plus intéressante étant à mon avis la dernière, consistant à comparer ce qu’ont effectivement voté les précédents eurodéputés (on peut raconter n’importe quoi à ses électeurs, mais quand on vote c’est du concret, et il y a des surprises par exemple côté RN).

Ci-dessous :
1) Fonctionnement de l’élection des eurodéputés
2) Le débat des têtes de listes et chefs de partis français
3) Les clips de campagne des 34 listes françaises candidates
4) Les professions de foi
5) Les votes des eurodéputés français sur la précédente mandature

Continuer la lecture de « Élections européennes : se faire une opinion ? »

Élections européennes : débat pour la présidence de la Commission


Commission européenne :  qui sera le prochain président ? (image extraite de la vidéo)

Dans le cadre des élections du parlement européen, six prétendants à la présidence de la Commission européenne ont débattu le 15 mai en direct devant plusieurs pays européens. L’occasion d’un débat factuel et respectueux sur les grands thèmes européens (migrations, réchauffement climatique, taxation des « GAFA » et paradis fiscaux en Europe, relations avec les USA et la Chine, Brexit….) nettement au dessus de ce que l’on voit habituellement en France. Sa médiatisation en France a hélas été particulièrement confidentielle.

Continuer la lecture de « Élections européennes : débat pour la présidence de la Commission »

Greta Thunberg invitée du Parlement européen


Greta Thunberg au Parlement européen (photo Abdesslam Mirdass/Hans Lucas/AFP)

Greta Thunberg, jeune Suédoise de 16 ans, devenue icône de la lutte contre le réchauffement climatique ¹ ² ³, a été invitée par le Parlement européen à clore les sessions de la Commission de l’environnement, le 16 avril. Ci-dessous, retranscription de son impressionnante déclaration, précédée de son introduction élogieuse par la secrétaire de la commission. Puis petite revue de presse soulignant hélas la faiblesse du relais de cette déclaration.

Continuer la lecture de « Greta Thunberg invitée du Parlement européen »

Clichés : aux quatre coins du globe…

Certains clichés pullulent, en particulier « aux quatre coins du globe » qui est un emploi fautif à éviter selon l’Académie Française : un globe n’ayant pas de coins, et peut être remplacé par des expressions plus courtes.

On dit
On ne dit pas

dans le monde entier,
un peu partout

aux quatre coins du globe,
aux quatre coins de la planète,
aux quatre coins du monde
dans toute la France,
dans l’Hexagone
aux quatre coins de l’Hexagone*

* il serait bon d’apprendre à compter jusqu’à six… 🙂

Un article de Slate évoque aussi d’autres clichés « Bonne résolutions : en 2014, ne dites plus… »

Internet et les réseaux sociaux, seconde source d’information des français

Le rapport de l’IFOP (page 16, version courte)

L’enquête IFOP que j’évoquais dans cet article comporte un volet intéressant sur les médias que consultent les français pour s’informer.

Le choix « Internet (y compris les réseaux sociaux) » apparaît être la seconde source d’information des français, devant « La radio » et « Les journaux, la presse écrite ». Le rapport ne détaille pas précisément si la presse en ligne fait partie d’internet ou est classée dans « Les journaux, la presse écrite ». Il ne détaille pas non plus la proportion de personnes qui s’informent via les réseaux sociaux. Continuer la lecture de « Internet et les réseaux sociaux, seconde source d’information des français »

« Neutralité carbone » : certains médias ne comprennent pas ce qu’ils écrivent

Libération, Le Figaro… des contresens inquiétants (montage Godefroy Troude)

Plusieurs médias majeurs font un énorme contresens sur l’annonce du gouvernement limitant les rejets de gaz à effet de serre :

1) D’abord il ne comprennent pas ce qu’ils écrivent en disant que l’objectif « Neutralité carbone » est un recul par rapport au précédent objectif de « diviser par quatre » les émissions de gaz à effet de serre. Au contraire, la « Neutralité carbone » est une avancée car c’est les diviser par six à sept ! (voir l’article du Monde et celui détaillé de Carbone4)

2) Ensuite  la « Neutralité carbone » n’est pas un scoop : Nicolas Hulot l’avait annoncé il y a un an et demi, le 6 juillet 2017, dans le Plan Climat (à relire sur le site du ministère de la transitition énergétique et solidaire). Et à l’époque, ces médias n’avaient pas critiqué Nicolas Hulot.

3) Enfin, plusieurs de ces sites ne semblent pas se relire, écrivant aujourd’hui l’inverse de ce qu’ils écrivaient à l’été 2017 !

Analyse détaillée, site par site : Libération, 20 minutes, Huffington Post, Le Figaro, Nouvel Obs, Mediapart, Le Point, France Télévision et France Inter.

Continuer la lecture de « « Neutralité carbone » : certains médias ne comprennent pas ce qu’ils écrivent »

Thomas Legrand : 27% des Français croient que les Illuminatis cherchent à nous manipuler


Thomas Legrand (photo France Inter)

Thomas Legrand a fait ce matin un édito sur les rumeurs et fausses informations que je vous recommande.

« Un sondage [IFOP] pour Conspiracy Watch fait un état des lieux des théories du complot.  Cette étude édifiante montre par exemple que 27% des Français croient que les Illuminatis cherchent à manipuler la population, que 19% estiment que la CIA contrôle le trafic de drogue mondial.  Continuer la lecture de « Thomas Legrand : 27% des Français croient que les Illuminatis cherchent à nous manipuler »

Thomas Legrand : Certains politiques valident le complotisme en le pratiquant eux-mêmes


Thomas Legrand (photo France Inter)

Thomas Legrand a fait hier un édito sur le complotisme et la désinformation que je vous recommande.

« Une grande partie des échanges des Gilets jaunes sur Facebook insinuent que l’attaque de Strasbourg tombe bien pour le gouvernement et est, à ce titre, suspect. Mais, la responsabilité dans l’essor du complotisme est plus large. Ces derniers temps,  certains politiques, par démagogie ou flemme conceptuelle, adoptent le ‘il n’y a pas de fumée sans feu’, le ‘comme par hasard’ suspicieux, propice à la propagation du doute, sur lequel on sape l’action de son opposant. Quand, sans aucune information particulière, Nicolas Dupont-Aignan parle  des ‘petits casseurs de Christophe Castaner’ s’agissant de ceux qui ont vandalisé l’Arc de triomphe, quand Eric Ciotti, membre éminent de LR, dit – contre toutes vérités – qu’avec la signature du pacte onusien de Marrakech, les journalistes ne pourront plus critiquer la politique d’immigration et que tous les gouvernements devront offrir aux migrants les mêmes droits sociaux qu’aux nationaux, ils valident le complotisme en le pratiquant eux-mêmes. Continuer la lecture de « Thomas Legrand : Certains politiques valident le complotisme en le pratiquant eux-mêmes »

Jean Tirole, prix Nobel d’économie : La taxe carbone est une bonne taxe


Jean Tirole (source photo Twitter Jean Tirole)

Le prix Nobel d’économie 2014 Jean Tirole évoque le mouvement des gilets jaunes et le consentement à l’impôt, et surtout l’importance de la taxe carbone dans une tribune sur le site du Journal du Dimanche.

J’en recopie ci-dessous ici deux extraits relatifs à la taxe carbone :

« Que dire de la taxe carbone ? Que c’est une bonne taxe. Appliquée au niveau international, elle fera changer nos comportements, orienter les choix vers des circuits courts, renoncer au charbon, isoler nos maisons, acheter des voitures moins polluantes. En un mot, elle nous permettra de léguer à nos enfants une planète viable. Que l’on ne nous dise pas que les incitations ne marchent pas : elles ont modifié les comportements écologiques des citoyens, des entreprises et des administrations. Voir l’impact du bas prix de l’essence sur la taille des voitures américaines ou sur les achats de SUV dans notre pays… Quand certains politiques berçaient les citoyens de la douce illusion d’une croissante verte (la lutte contre le réchauffement climatique ne coûterait rien!), d’autres les ramènent aujourd’hui à la dure réalité. Il est vrai que personne n’aime les porteurs de mauvaises nouvelles. La contribution climat-énergie adoptée en 2014 instituait une taxe carbone et prévoyait de la faire monter tous les ans vers des niveaux plus compatibles avec les objectifs affichés à la COP21. Or, les Français ne l’ont découverte qu’en 2018, perdant ainsi quatre années dans l’adaptation de leurs décisions au nouveau contexte. […] »

Continuer la lecture de « Jean Tirole, prix Nobel d’économie : La taxe carbone est une bonne taxe »

Le Parisien : une méconnaissance embarrassante de Wikipedia


Article du journal Le Parisien (copie d’écran réalisée le 09/12/2018)
.

Le journal « Le Parisien » a publié un article qui m’a fait bondir : « On a retrouvé le créateur de la page Wikipédia des Gilets jaunes » avec en sous-titre « Ce retraité de l’Isère a voulu empêcher que la page soit créée par des auteurs trop engagés dans le mouvement […] Portraits croisés d’une page Wikipédia et de son auteur »

Cet article fait l’objet d’erreurs grossières résultant d’une méconnaissance des règles de base de Wikipédia.

Continuer la lecture de « Le Parisien : une méconnaissance embarrassante de Wikipedia »