Apollo 11 et son contexte

21 Juillet 1969. Buzz Aldrin sur le sol lunaire, photographié par Neil Armstrong (NASA)

Le 21 juillet 1969, l’Humanité a pour la première fois marché sur la Lune. Une étape fondamentale dans  notre civilisation. Plus globalement, un jalon dans l’évolution de la Vie. Ci-dessous une série d’articles consacrée à la mission historique « Apollo 11 », à son contexte politique international et aux étapes techniques qui en ont permis sa réalisation. Basé uniquement sur des documents d’époque.

 

1) La course à l’espace : Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les deux super-puissances États-Unis et URSS allaient s’opposer dans une « Guerre froide » de près de 50 ans, dont l’une des conséquences majeures fut la « Course à l’espace ». Débutant en 1957 avec la mise sur orbite de la sonde Spoutnik, culminant en 1969 avec les premiers pas de l’Homme sur la Lune de la mission Apollo 11, cette course à l’espace s’acheva en 1975 par la poignée de main historique du vol Apollo-Soyouz. Dans cet article : 1) Chronologie. 2) Communication et propagande. 3) Pour en savoir plus.

2) Les programmes préalables Mercury et Gemini : Le succès d’Apollo 11 repose sur plus d’une décennie d’efforts de l’industrie spatiale américaine : avion fusée X-15, programme Mercury, programme Gemini, et précédentes mission du programme Apollo. Dans cet article, présentation rapide de ces programmes : 1) L’avion fusée X-15 (1956-1968) 2) Le programme Mercury (1958-1963) 3) Le programme Gemini (1963-1966) 4) Le programme Apollo (1961-1975)

3) 1952-1962 Les différents projets lunaires : Après avoir évoqué le contexte de la Course à l’espace, puis les programmes Mercury et Gemini, cet article aborde les débuts du programme Apollo. Dans cet article : 1) Les différents trajets, lanceurs, équipages et séjours envisagés. 2) Le défi de Kennedy impose des choix. 3) Les solutions retenues.

 

 

4) 1963-1966 Les constructions : Le programme Apollo, après avoir validé les grandes lignes (trajet avec Rendez-vous en Orbite Lunaire « LOR », fusée Saturn V,  3 astronautes,  séjour de 1 à 3 jours), entre désormais dans une période de construction sans précédent en temps de paix : une centaine d’entreprises et de sous-traitants et 400 000 personnes pour créer des infrastructures et des machines totalement nouvelles. Dans cet article : 1) La fusée Saturn V, 2) Le CSM (module de commande et de service) 3) Le LEM (module lunaire) 4) L’ordinateur de bord, 5) La combinaison spatiale, 6) Organisation, contrôles, tests, infrastructures.

 

5) 1966 Le projet de mission lunaire en images : En 1966, la NASA montre ce que sera la future mission lunaire, étape par étape, en 32 illustrations. À cette époque la fusée Saturn V n’avait pas encore décollé. On ne peut qu’être frappé par l’exactitude de la description, la précision de son minutage, et la similitude avec la mission réelle qui aura lieu 3 ans plus tard avec Apollo 11. Ci-dessous, l’ensemble des illustrations (pleine résolution et nettoyées comme d’habitude) que j’ai commentées.

 

6) 1967-1969 Les vols de qualification : Sixième article, cette fois consacré aux vols de qualification des éléments de la mission lunaire. Le montage photographique ci-contre, présente les 10 lancements de test précédant Apollo 11. Chacun a représenté un défi, et certains ont eu un retentissement international majeur, tel Apollo 8.

 

7) 1969 La mission Apollo 11 en photos

(article en cours)

 

 

 

 

 

8) Le journal de la surface lunaire : Le site de la NASA propose un dossier très détaillé de la mission Apollo 11 (en anglais) avec la retranscription exacte de tous les échanges radio, enrichi d’explications et anecdotes, galerie d’images, ainsi qu’une compilation temps réel spectaculaire pour revivre la mission, et un résumé complet en anglais dont la traduction en français « Le journal de la surface lunaire d’Apollo 11 » est passionnante, en particulier « Les premiers pas » mais sa traduction est parfois littérale et sujette à quiproquos. Voici ci-dessous une retraduction de l’article : 1) Introduction. 2) Choix du site d’atterrissage. 3) Préparation de la descente. 4) Le premier atterrissage lunaire. 5) Vérification du LEM et réparation de la sortie. 6) Un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’Humanité. 7) Déploiement de l’équipement scientifique. 8) Fin de la sortie extra-véhiculaire. 9) Conclusion.

 

9) Interview de Neil Armstrong : En 1979, dix ans après le premier pas sur la Lune, Neil Armstrong était reçu à la télévision française pour une interview en direct de près de deux heures par Alain Jérôme au Palais de la Découverte dans le cadre de l’émission « Les dossiers de l’écran ». C’était l’interview la plus longue accordée par Neil Armstrong à un média français. On y retrouve un Neil Armstrong, humble, mesuré, et plaisant comme à son habitude. L’interview était précédée d’un documentaire de 47 minutes sur Apollo 11. Retranscription de l’interview.

 

Apollo 11 : un discours déjà très moderne sur l’environnement : Déjà, en 1969, un discours très moderne sur la pollution atmosphérique et la protection des ressources naturelles était tenu par Michael Collins, de la mission Apollo 11 qui revenait de la toute première marche sur la Lune.

 

 

.
Bonus : avec Buzz Aldrin, au Kennedy Space Center, footing à Cocoa Beach.