BD « Dans la combi de Thomas Pesquet » de Marion Montaigne

Marion Montaigne croque avec malice et talent l’aventure spatiale de Thomas Pesquet, depuis la sélection draconienne et l’entrainement au long cours jusqu’au retour après 6 mois passés à bord de l’ISS. Moins passionnée par le sujet spatial que certains de mes proches, je me suis lancée un peu tardivement dans la lecture de ce roman graphique, mais une fois commencé je ne l’ai plus lâché : un récit plein d’humour et de malice, et très instructif qui plus est ! Je vous le conseille vivement 🙂
Nathalie

Expo « Dos à la mode » au Musée Bourdelle

Jolie exposition au Musée Bourdelle, près de la gare Montparnasse, qui se tient jusqu’au 17 novembre 2019 : on y voit des vêtements, surtout des robes des dernières décennies mais pas seulement, installés avec élégance ou humour parmi des sculptures de Bourdelle.  Leur dos très travaillé est mis à l’honneur, partie du corps qui est d’habitude la moins montrée dans la mode. Il y a bien sûr la robe de Mireille d’Arc dans « le Grand Blond » mais aussi beaucoup d’autres qui laissent rêveurs ou admiratifs. Presque aussi réussie que l’exposition Balenciaga il y a quelques années dans ce même musée Bourdelle, qui était éblouissante, et qui m’avait donné envie de voir celle-ci bien que je sois tout sauf une fashion victim :-).

Nathalie

Greta Thunberg à l’ONU pour le Sommet Action climat

23/09/2019 : Déclaration de Greta Thunberg à l’ONU (photo Getty).

Greta Thunberg a fait une déclaration au Sommet Action climat de l’ONU, le 23 septembre 2019, sur invitation de son secrétaire général António Guterres. Ce dernier avait annoncé précédemment, à ses côtés : « Ma génération a une énorme responsabilité. C’est votre génération qui doit nous demander des comptes et s’assurer que nous ne trahissons pas l’avenir de l’humanité ». Greta Thunberg a prolongé les propos d’Antonio Guterres, dans la lignée de ses précédentes déclarations (COP24, Davos, Parlement britannique, Assemblée Nationale…).

Je retranscris ci-dessous sa déclaration traduite en français, non disponible à l’heure où j’écris ces lignes, ainsi que celles d’Antonio Guterres également traduites en français, ainsi que différents intervenants sur le climat.

Je terminerai par une analyse du traitement médiatique qui manque d’objectivité : s’écartant souvent du fond pour ne traiter que l’aspect émotionnel de façon conflictuelle (photos figées grimaçantes de Greta Thunberg), ne rapportant pas les propos importants d’António Guterres, et opposant de façon caricaturale aux propos de Greta Thunberg des réponses d’Emmanuel Macron et Brune Poirson en réalité nettement plus nuancées.

Dans cet article :
1) Déclaration intégrale de Greta Thunberg,
2) Déclarations d’António Guterres.
3) Réactions d’Emmanuel Macron, Brune Poirson et Laurent Fabius.
4) Le traitement médiatique.

Continuer la lecture de « Greta Thunberg à l’ONU pour le Sommet Action climat »

Podcast : Mécaniques du complotisme


11/09/2001, attentats du World Trade Center (photo Reuters/Sean Adair)

France Culture propose une intéressante série de Podcasts sur le complotisme : « 11 septembre, vaccins, premiers pas sur la lune, sionisme, grand remplacement, chemtrails… Les enquêtes d’opinion le montrent : sur un nombre grandissant de sujets, les Français sont friands de complotisme. Hier cantonnées aux marges, les théories les plus improbables ont gagné en audience et en respectabilité. De l’internaute anonyme au chef d’Etat populiste, des librairies spécialisées aux plateformes de streaming, des cafés du commerce aux plateaux télé, on les retrouve désormais dans toutes les strates de la société. Par quelle mécanique une théorie complotiste née dans l’imagination de quelques uns parvient-elle à devenir un phénomène culturel majeur ? Pour comprendre cette progression, appréhender leur attrait et, peut-être, atteindre leurs relayeurs crédules, il faut en revenir à leurs origines et identifier leurs concepteurs. » Continuer la lecture de « Podcast : Mécaniques du complotisme »

Livre « Plus haut que la mer » de Francesca Melandri

Ayant adoré le 3e livre de Francesca Melandri « Tous, sauf moi » , commenté dans ce blog, je m’étais promis de lire les 2 premiers ouvrages de la même auteure. Il évoque la rencontre de deux personnages ayant en commun d’avoir un parent -son mari pour Luisa, son fils pour Paolo- incarcéré dans une prison de haute sécurité  située dans une île loin de tout, et qui vont s’y retrouver retenus pendant une nuit, où nous découvrirons petit à petit leur histoire et la façon dont ils vivent cette situation.  « Plus haut que la mer » n’a pas la même ambition historique et romanesque que « Tous sauf moi », mais c’est une très touchante et sobre histoire de rencontre et d’un possible amour sur fond de monde carcéral. L’île est un personnage à part entière, avec ses odeurs, sa géographie, ses habitants très particuliers. L’écriture est très fluide et sensible, j’ai beaucoup aimé. A bientôt donc pour le 3e livre « Eva dort » qui est le premier de l’auteure.

Nathalie

Livre « Les Feux de l’automne » Irène Némirovsky

Dans le cadre du club littéraire de ma librairie préférée, j’ai dû choisir un livre sur la période de l’entre-deux guerres. Ayant lu et apprécié « le bal » et « suite française » d’Irène Némirovsky, je me suis plongée dans « les feux de l’automne » malgré le titre un peu mièvre… et en ne pouvant oublier qu’en 1942, un an après avoir écrit ce livre -paru de façon posthume-, l’auteure allait mourir en camp d’extermination. 

L’histoire commence avant la guerre dans la petite bourgeoisie parisienne, et se prolonge jusqu’au milieu de la 2e guerre mondiale. On y suit les vies de plusieurs personnages : ceux qui ont compris comment profiter pleinement des affaires éventuellement louches et de la vie facile de la période, ceux qui restent modestement dans leur condition, et le personnage le plus intéressant, Bernard, qui oscille entre les deux destins possibles, marqué à vie après avoir vécu l’abjection de la première guerre dans les tranchées.

Je reste un peu sur ma faim sur la description de la période elle-même -beaucoup d’éclipses où on retrouve les personnages quelques années plus tard-, et pas très convaincue par le personnage féminin principal, extrêmement passif, alors que je garde le souvenir de davantage d’esprit et d’originalité dans les écrits pré-cités. 

Nathalie

 

SciencePo : Leçon inaugurale de Jean-Marc Jancovici : “CO2 ou PIB, il faut choisir”

Je vous recommande la leçon inaugurale de Jean-Marc Jancovici à SciencesPo enregistrée le 29 août 2019 intitulée “CO2 ou PIB, il faut choisir”.

Ce soir, au lieu de voir un film que vous aurez oublié dans quelques mois, consacrez donc une soirée à cette conférence de 1h40 et surtout aux passionnantes questions/réponses qui s’ensuivent.

Ci-dessous, pour les pressés :
1) Introduction du site SciencesPo.fr
2) Retranscriptions indexées de l’interview.

Continuer la lecture de « SciencePo : Leçon inaugurale de Jean-Marc Jancovici : “CO2 ou PIB, il faut choisir” »

Livre « Le dernier amour d’Attila Kiss » de Julia Kerninon

« Attila Kiss, cinquantenaire hongrois en bout de course, tombe amoureux d’une jeune Viennoise riche et cultivée. Tout les sépare : la classe sociale, l’Histoire de l’Empire austro-hongrois, l’ancien mur entre l’Est et l’Ouest. »

J’ai été intriguée et me suis laissée entrainer par l’ histoire d’amour, écrite sans fioritures, de ces deux personnages aux antipodes l’un de l’autre, et le fait que le héros ne puisse s’empêcher de faire porter à l’être aimé le poids de sa nationalité, sa condition sociale et de l’histoire.

par Nathalie

Peter Fonda


Peter Fonda (photo extraite du film « Easy Rider »)

Hommage à Peter Fonda qui nous a quittés le 16 août 2019. Sa longue carrière cinématographique restera pour moi liée à l’emblématique « Easy Rider » (dont il fut co-interprète et co-scénariste avec Dennis Hopper) où le cowboy solitaire américain, chevauchant désormais une moto puissante, rencontre la culture Hippie et libertaire des années 60. Peter Fonda rejoint aujourd’hui Dennis Hopper, disparu en 2010. Continuer la lecture de « Peter Fonda »

Livre « J’ai couru vers le Nil » de Alaa El Aswany

Je recommande très vivement le passionnant et édifiant nouveau livre de Alaa El Aswany « J’ai couru vers le Nil » , dont j’avais beaucoup apprécié « l’immeuble Yacoubian ». Ce nouveau livre évoque la révolution égyptienne de 2011 vue par plusieurs protagonistes de tous bords, traduisant l’idéalisme de jeunes prêts à tout sacrifier mais aussi le cynisme glaçant des pouvoirs militaires, religieux et médiatiques pour détruire le mouvement et ses participants. En plus de ses qualités littéraires qui font qu’on ne veut plus lâcher le livre une fois commencé, je ne peux qu’être admirative du courage de l’auteur :  son livre est censuré en Egypte et il est poursuivi par le Tribunal Militaire depuis le 14 mars. Il vit aujourd’hui à New York et a saisi le Rapporteur spécial sur la promotion et la protection de la liberté d’expression de l’ONU.

Nathalie

Livre « Tous, sauf moi » de Francesca Melandri, 2019

« Attilio Profeti, quatre-vingt-treize ans, est officiellement père de trois fils, et d’une fille, Ilaria, qui découvre un matin sur son pallier un jeune éthiopien se disant être son neveu, et le petit-fils d’Attilio. » 

Je conseille très chaudement « Tous, sauf moi » de Francesca Mélandri, roman magistral un peu exigeant mais à l’écriture d’une grande finesse, qui évoque, autour des révélations progressives sur le passé d’un personnage trouble, père de l’héroïne, l’Italie mussolinienne, la colonisation  en Ethiopie, les magouilles berlusconniennes et l’histoire récente avec les migrants. J’ai adoré et me réjouis à la perspective de lire les 2 précédents livres de cette auteure.

par Nathalie

Reworld, ou le cauchemar de l’avenir du journalisme


L’article du site Arrêt sur Images (montage GTR)

La dégradation des contenus du « premier groupe de presse magazine français », Reworld Media, fait l’objet d’un article édifiant, limpide et particulièrement bien sourcé sur le site « Arrêt sur images« .

Reworld Media touche des millions de Français à travers ses publications : Grazia, Closer, Télé Star, Top santé, Science & Vie, Biba, Marie France, Auto Moto, Maison & Travaux, Union, Be Magazine, Télé magazine, Disney Fun, Vie pratique féminin, Vie pratique santé, Le journal de la maison, Mon jardin et ma maison… Continuer la lecture de « Reworld, ou le cauchemar de l’avenir du journalisme »

Déchets : 6 paquets de cigarettes sur 4 km


Trottoirs de Fréjus/Saint-Raphaël (photos Godefroy Troude)

6 paquets de cigarettes sous mes pieds sur 4 km de trottoirs environ lors de mon footing matinal sur le bord de mer à Fréjus et Saint-Raphaël

Quand je vois à la fois l’absence d’intérêt de certaines personnes pour leur propre santé et pour les déchets qu’ils jettent à terre, je me dis que les appels à des comportements vertueux de limitation de déchets sont loin d’être assimilés par certains. Et j’ai le vertige en pensant à leur comportement face aux émissions carbone… Continuer la lecture de « Déchets : 6 paquets de cigarettes sur 4 km »

Apollo 11 : 9) Interview de Neil Armstrong


1979. Neil Armtrong interviewé par Alain Jérôme (extrait de l’émission « Les dossiers de l’écran »)

En 1979, dix ans après le premier pas sur la Lune, Neil Armstrong était reçu à la télévision française pour une interview en direct de près de deux heures par Alain Jérôme au Palais de la Découverte dans le cadre de l’émission « Les dossiers de l’écran ». C’était l’interview la plus longue accordée par Neil Armstrong à un média français. On y retrouve un Neil Armstrong, humble, mesuré, et plaisant comme à son habitude. L’interview était précédée d’un documentaire de 47 minutes sur Apollo 11.

Retranscription de l’interview ci-dessous. Continuer la lecture de « Apollo 11 : 9) Interview de Neil Armstrong »

Apollo 11 : 8) Le journal de la surface lunaire

L’insigne de la mission Apollo 11 (source NASA)

Le site de la NASA propose un dossier très détaillé de la mission Apollo 11 avec la retranscription exacte de tous les échanges radio, enrichi d’explications et anecdotes, galerie d’images, ainsi qu’une compilation temps réel spectaculaire pour revivre la mission, et un résumé complet en anglais dont la traduction en français « Le journal de la surface lunaire d’Apollo 11 » est passionnante, en particulier « Les premiers pas » mais sa traduction est parfois littérale et sujette à quiproquos.

Voici ci-dessous une retraduction de l’article :
1) Introduction.
2) Choix du site d’atterrissage.
3) Préparation de la descente.
4) Le premier atterrissage lunaire.
5) Vérification du LEM et réparation de la sortie.
6) Un petit pas pour un homme, mais un bond de géant pour l’Humanité.
7) Déploiement de l’équipement scientifique.
8) Fin de la sortie extra-véhiculaire.
9) Conclusion. Continuer la lecture de « Apollo 11 : 8) Le journal de la surface lunaire »

Johnny Clegg – La joie et l’amour contre l’Apartheid


1988. Dudu Zulu et Johnny Clegg, Zénith de Paris (photo Ebet Roberts-Dalle)

Johnny Clegg, c’était la joie et l’amour contre l’Apartheid. Engagé dès l’adolescence dans la danse et la musique Zoulou qui le fascinaient, son duo avec Sipho, puis ses groupes Juluka et Savuka, ont contribué à l’évolution politique en Afrique du Sud.

Continuer la lecture de « Johnny Clegg – La joie et l’amour contre l’Apartheid »

Apollo 11 : 6) 1967-1969 Les vols de qualification


1966 à 1969 : Les vols de qualification précédant Apollo 11 (montage G. Troude* d’après NASA)

Sixième article, cette fois consacré aux vols de qualification des éléments de la mission lunaire. Le montage photographique ci-dessus, présente les 10 lancements de test précédant Apollo 11. Chacun a représenté un défi, et certains ont eu un retentissement international majeur, tel Apollo 8.

Continuer la lecture de « Apollo 11 : 6) 1967-1969 Les vols de qualification »

Apollo 11 : 5) 1966 : Le projet d’alunissage en images


0mn00 : Décollage de la fusée Saturn V (NASA).

En 1966, la NASA montre ce que sera la future mission lunaire, étape par étape, en 32 illustrations. A cette époque la fusée Saturn V n’avait pas encore décollé. On ne peut qu’être frappé par l’exactitude de la description, la précision de son minutage, et la similitude avec la mission réelle qui aura lieu 3 ans plus tard avec Apollo 11.

Ci-dessous, l’ensemble des illustrations (pleine résolution et nettoyées comme d’habitude) que j’ai commentées. Continuer la lecture de « Apollo 11 : 5) 1966 : Le projet d’alunissage en images »

Apollo 11 : 4) 1963-1966 Les constructions


1967. Schéma de la fusée Saturn V, décrivant ses éléments principaux (NASA)

Le programme Apollo, après avoir validé les grandes lignes (trajet LOR, fusée Saturn V,  3 astronautes,  séjour de 1 à 3 jours), entre désormais dans une période de construction sans précédent en temps de paix : une centaine d’entreprises et de sous-traitants et 400 000 personnes pour créer des infrastructures et des machines totalement nouvelles.

Dans cet article :
1) La fusée Saturn V,
2) Le CSM (module de commande et de service)
3) Le LEM (module lunaire)
4) L’ordinateur de bord,
5) La combinaison spatiale,
6) Organisation, contrôles, tests, infrastructures. Continuer la lecture de « Apollo 11 : 4) 1963-1966 Les constructions »