Peter Fonda


Peter Fonda (photo extraite du film « Easy Rider »)

Hommage à Peter Fonda qui nous a quittés le 16 août 2019. Sa longue carrière cinématographique restera pour moi liée à l’emblématique « Easy Rider » (dont il fut co-interprète et co-scénariste avec Dennis Hopper) où le cowboy solitaire américain, chevauchant désormais une moto puissante, rencontre la culture Hippie et libertaire des années 60. Peter Fonda rejoint aujourd’hui Dennis Hopper, disparu en 2010. Continuer la lecture de « Peter Fonda »

Johnny Clegg – La joie et l’amour contre l’Apartheid


1988. Dudu Zulu et Johnny Clegg, Zénith de Paris (photo Ebet Roberts-Dalle)

Johnny Clegg, c’était la joie et l’amour contre l’Apartheid. Engagé dès l’adolescence dans la danse et la musique Zoulou qui le fascinaient, son duo avec Sipho, puis ses groupes Juluka et Savuka, ont contribué à l’évolution politique en Afrique du Sud.

Continuer la lecture de « Johnny Clegg – La joie et l’amour contre l’Apartheid »

Adieu Mordillo !

Mordillo, c’était une poésie graphique pleine d’humour, soit d’un dépouillement extrême, soit d’enchevêtrements graphiques végétaux et humains propices à l’observation pendant des dizaines de minutes (voire des jours lorsque ses dessins étaient déclinés en puzzles). Il pouvait s’adresser à tous les âges. J’adorais les séries sur la jungle (« Crazy crazy ») ou le Western (« Crazy cowboy »). Mais le plus formidable reste à mes yeux son livre sur les pirates (« Le galion »).

Adieu Mordillo et merci pour tes dessins !

Continuer la lecture de « Adieu Mordillo ! »

Michel Serres a rejoint les étoiles


Michel Serres (photo DR)

Érudit optimiste, amoureux de la langue, de l’océan, des cultures et des sciences, merveilleux vulgarisateur du savoir, Michel Serres nous a quittés hier en pleine jeunesse à 88 ans.

Sa sympathie bienveillante reste néanmoins avec nous grâce à la magie du livre, des enregistrements sonores et vidéo. Ci-dessous, extraits d’entretiens récents accordés au journal Le Monde, puis d’enregistrements audio à écouter sur le site de France Culture, et l’exemplaire série scientifique « Tours du Monde, tours du ciel » dont il a rejoint les étoiles. Continuer la lecture de « Michel Serres a rejoint les étoiles »

Hommage à Jean-Pierre Marielle


1981. Jean-Pierre Marielle dans « Coup de Torchon » de Bertrand Tavernier, avec Gérard Hernandez et Philippe Noiret (DR)

Jean-Pierre Marielle nous quittés. Acteur charismatique d’une belle voix caverneuse, il élevait les films de second plan auxquels il participait (Séria, Blier, Audiard, Berri…). Dans ses films majeurs, Bertrand Tavernier lui a offert des rôles magnifiques comme le tragique Marquis de Pontcallec – noble breton aussi idéaliste qu’illuminé – dans « Que la fête commence » (1975), et surtout un double-rôle de colon grinçant dans « Coup de torchon » (1981). Il fut également remarquable en Sainte-Colombe dans « Tous les matins du monde » d’Alain Corneau (1991), en humaniste défenseur de la cause des esclaves dans « La controverse de Valladolid » (1992), ou encore en acteur exubérant dans « Les grands ducs » de Patrice Leconte (1996).

Continuer la lecture de « Hommage à Jean-Pierre Marielle »

Agnès Varda a rejoint Jacques Demy…


Agnès Varda, tournage vers 1965 (photo Ciné Tamaris)

Le mois dernier disparaissait Michel Legrand. Hier c’était Agnès Varda, artiste multiple : photographe, réalisatrice de films, de court-métrages, de documentaires, et plus récemment créatrice d’expositions et « d’installations », d’une originalité et d’une simplicité apparente, féministe engagée sous son apparente discrétion, et touchante dans son hommage magnifique à son mari le réalisateur Jacques Demy (dans le film biographique « Jacquot de Nantes »). Ses documentaires tout en sincérité comme « Les glaneurs et la glaneuse », « Daguerréotypes » et surtout le plus récent « Les plages d’Agnès », autobiographique, donnaient l’impression de faire partie de son cercle d’amitié. Elle semblait proche de tous.

Hier, Agnès Varda a retrouvé Jacques Demy, après 28 ans d’absence.

Continuer la lecture de « Agnès Varda a rejoint Jacques Demy… »

Michel Legrand, la vivacité et la joie de vivre


Michel Legrand, 1970 (photo Michael Ochs, Getty)

« Quand je suis sorti du Conservatoire, en 1952, j’avais 20 ans et je pouvais tout faire : je pouvais être pianiste classique, pianiste de Jazz, chef d’orchestre, orchestrateur, compositeur de films… Et comme je pouvais tout faire je me suis dit Je vais tout faire ! Je voulais savoir jusqu’où je pouvais aller trop loin, comme dit Cocteau, et j’ai laissé le destin faire. Alors j’ai commencé tout en bas : l’été, pianiste d’accompagnement de chanteurs, puis orchestrateur [dans les années] 50, le musicien de cinéma français en 60, le [musicien de] cinéma aux États-Unis en 70 et 80, après j’ai écrit des comédies musicales, après j’ai fait du cinéma comme metteur en scène, et aujourd’hui je prend ma dernière ligne droite c’est la musique classique : j’écris des œuvres de concert, des concertos pour piano, pour violoncelle, violon, flute, harpe… » (extrait de l’émission « Grand Atelier »).

Michel Legrand c’était la vivacité et la joie de vivre.

A la suite de son décès, des documents formidables sont accessibles en ligne. Je vous recommande le beau montage vidéo de Thierry Jousse, puis d’écouter « Les grans entretiens », « Les BO restaurées » (pour les maquettes des demoiselles de Rochefort), et « Le grand Atelier » en compagnie de Stéphane Lerouge, puis quelques belles photos ci-dessous.

Continuer la lecture de « Michel Legrand, la vivacité et la joie de vivre »

Adieu Stan Lee


Stan Lee devant l’un de ses Super Héros (dessin de John Romita, 1995)

Stan Lee nous a quitté il y a quelques jours.

Scénariste aussi intarissable (près de 5 000 personnages créés) que précoce (rédacteur de chef à 20 ans) il prit la tête de la maison d’édition « Marvel Comics » dans les années 1960 qu’il relança par sa créativité, face au Superman lisse et invincible de la maison concurrente « DC Comics« . Continuer la lecture de « Adieu Stan Lee »

Jean Rochefort s’en est allé au Paradis…

Dans sa longue interview « A voix nue » en 2012 Jean Rochefort parlait de la mort avec son humour habituel : « Plus ou vieillit et moins c’est inquiétant. J’ai passé ma vie d’homme mûr à ne penser à autre chose que la mort que 5 à 6 minutes par jour …et quand elle approche on commence à s’en foutre ! (on devine son sourire) Je rassure tous les jeunes, c’est moins angoissant à 81 ans qu’à 40 ou 50 ans […] Avis aux auditeurs éventuels, décontractez vous, n’y pensez pas, ça va aller mieux, vous vivrez plus intensément ! »

Continuer la lecture de « Jean Rochefort s’en est allé au Paradis… »

John Glenn

John Glenn, 1962 (Nasa)

John Glenn, le premier américain à effectuer un vol en orbite autour de la Terre (10 mois après Youri Gagarine et 6 mois après Guerman Titov) vient de décéder.
C’est l’occasion de revoir « L’étoffe des héros » de Philip Kaufman (ou de le montrer à ses enfants) qui décrit l’exploit de John Glenn et du programme Mercury, dans la course épique que se livraient USA et URSS.
36 ans plus tard, à 77 ans, John Glenn repartait pour 9 jours en orbite dans la navette Discovery. Continuer la lecture de « John Glenn »