Daniel Cohn-Bendit : La transition écologique sera difficile pour tout le monde


(photo extraite de la vidéo de France Inter)

Daniel Cohn-Bendit était l’invité de France Inter hier matin. Voici quelques extraits de son intervention :

5mn : « Ce n’est pas une petite histoire. J’étais sur le plateau hier à LCI, (des représentants des gilets jaunes) ont dit « On a peur, on a été menacés ». Madame Moreau indique « toute la nuit on m’a téléphoné, j’ai reçu des… ». Vous savez ce que ça veut dire ? Ca veut dire qu’aujourd’hui, on n’est pas dans une période révolutionnaire mais on est dans une période de tentation autoritaire. Il y a une véritable crise sociale, fracture sociale, d’inégalité et d’injustice dans ce pays, mais il y a aussi une tentation autoritaire pour répondre à cela ».

8mn : « La transition écologique sera difficile pour tout le monde ! Il faut faire payer à ceux qui ont les épaules larges, c’est à dire moi, vous Mme Salamé, vous M. Demorand, payer plus pour la transition écologique, sinon on n’y arrivera pas. Je sais que ça fait pas plaisir, c’est difficile, et plus on descend dans l’échelle des salaires et des revenus plus ça va être difficile. » Continuer la lecture de « Daniel Cohn-Bendit : La transition écologique sera difficile pour tout le monde »

Gilets jaunes : réunion caméra cachée au ministère


(photo extraite de la vidéo d’Eric Drouet)

Le 27 novembre 2018, Priscillia  Ludosky et Éric Drouet, deux délégués des Gilets jaunes ont rencontré François de Rugy, Ministre de la Transition écologique et solidaire, dans les locaux du ministère. La réunion a été rapportée par la Presse (ici par Le Parisien). Étaient également présents Brune Poirson, Emmanuelle Wargon, ainsi que deux personnes du ministère que je n’ai pu identifier.

La réunion a été filmée par les Gilets jaunes en caméra cachée à l’insu des membres du ministère et diffusée sur Internet, intégralement accessible ici. Je suis particulièrement choqué par la méthode (je m’en explique à la fin de l’article).

Je vous recommande néanmoins de regarder cette vidéo, très instructive car elle aborde tous les sujets plus profondément – et calmement – que sur des plateaux télévisés ou au Parlement. Si vous n’avez pas 1h15 à lui consacrer, je vous recommande de lire la retranscription ci-dessous des extraits qui m’ont le plus intéressé. Je donnerai des conclusions personnelles également en fin d’article.

Continuer la lecture de « Gilets jaunes : réunion caméra cachée au ministère »

Emmanuel Macron : Fin du monde ou fin du mois, nous allons traiter les deux


Emmanuel Macron : discours changeons ensemble (photo Abaca)

Le 27 novembre 2018 à l’Élysée, Emmanuel Macron a prononcé devant le gouvernement un discours adressé aux  élus des collectivités territoriales sur la stratégie de transition écologique. Comme souvent je n’en ai entendu que de brefs extraits, recouverts par de trop nombreux commentaires de chroniqueurs et de politiciens de tous bords, sans avoir accès au discours lui-même. Il est vrai qu’il est plus facile de diffuser à la radio ou à la télévision des bons mots de quelques secondes qu’un discours d’une heure. Problème de temps d’antenne mais aussi problème d’audience.

Alors voici ci-dessous :
1) des extraits du discours (20%), pour les pressés.
2) le texte intégral (100%), pour ceux qui sont moins pressés,
3) la vidéo, pour ceux qui peuvent y consacrer une heure.

Je vous recommande évidemment de voir la vidéo en entier. C’est la première fois de ma vie que j’entends un Président de la République française tenir un discours aussi engagé envers l’écologie, et annoncer tant de mesures en faveur de la transition énergétique pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est également la première fois qu’il y a des primes à la conversion aussi élevées, et qui s’appliquent en plus sur des véhicules d’occasion. J’ai surligné en gras certaines parties qui me semblent plus importantes.

Continuer la lecture de « Emmanuel Macron : Fin du monde ou fin du mois, nous allons traiter les deux »

« La planète ne peut pas tenir si 7 milliards d’humains ont le niveau de vie d’un smicard français »


Pablo Servigne, Dominique Bourg, Yves Cochet et Jean-Marc Jancovici (Montage Godefroy Troude d’après photo Vanessa Chambard et DR)

LCI publie une série de 6 longues interviews sur l’environnement.

C’est la première fois que je vois un média audio-visuel grand public accorder une place aussi large et en profondeur à un sujet environnemental, même s’il ne s’agit pas d’une émission de télévision diffusée à l’antenne. Peut-être un jour au 20 heures de TF1* ?

Je recopie ci-dessous, quelques extraits des interviews de Jean-Marc Jancovici (membre du haut conseil pour le Climat, cofondateur de Carbone4 et président du Shift Project), Yves Cochet (ancien ministre de l’environnement et député européen) et Dominique Bourg (Philosophe, directeur du conseil scientifique de la Fondation pour la nature et l’homme, ex-Fondation Nicolas-Hulot) lues à travers ces 6 interviews de LCI. Continuer la lecture de « « La planète ne peut pas tenir si 7 milliards d’humains ont le niveau de vie d’un smicard français » »

Création du Haut Conseil pour le Climat


Les membres du Haut Conseil pour le Climat (montage Godefroy Troude d’après photos DR)

Emmanuel Macron a annoncé aujourd’hui la création d’un Haut Conseil pour le Climat.

Composé entre autres de :
Laurence Tubiana (pilier de la réussite de la COP21 ),
Jean-Marc Jancovici (dont j’ai parlé dans cet article et aussi celui là, membre important du Grenelle de l’environnement, de la loi Grenelle II, de l’ADEME, du groupe de réflexion The shift project et fondateur du cabinet Carbone 4),
Pierre Larrouturou (dont j’ai parlé dans un article précédent, initiateur avec Jean Jouzel du Pacte Finance-Climat),
Pascal Canfin (conseiller principal du World Resources Institute et directeur du WWF France),
Valérie Masson-Delmotte (paléoclimatologue contributrice au GIEC et proche de Jean Jouzel).

Ce Haut Conseil pour le Climat laisse espérer d’une accélération de la transition énergétique.

Le JDD indique dans son article que « Le Haut Conseil pour le climat sera doté de moyens et pourra intervenir sur toutes les politiques publiques en ayant en charge de s’assurer de la soutenabilité sociale et économique de ces politiques »

Continuer la lecture de « Création du Haut Conseil pour le Climat »

Nicolas Hulot sur la taxe carbone et les gilets jaunes

Nicolas Hulot (photo extraite de l’émission de France 2)

Nicolas Hulot était invité hier soir sur France 2 à prendre la parole pour la première fois depuis sa démission. Libéré de son devoir de réserve et disposant de plusieurs heures en direct, personnalité préférée des français, les conditions étaient réunies pour une séance d’information sereine sur la Transition écologique et en particulier la taxation des énergies fossiles dans le contexte du mouvement des Gilets jaunes.

Ci-dessous, une sélection de ses déclarations accompagnée du minutage de l’extrait (au sein d’une émission au format inadapté à la gravité du sujet, j’en parle dans un autre article). Continuer la lecture de « Nicolas Hulot sur la taxe carbone et les gilets jaunes »

Carburants : une dépense au kilomètre plus faible qu’il y a 40 ans

Prix moyen du carburant nécessaire pour couvrir une distance de 100 kilomètres par type de carburant, exprimé en minute de SMIC horaire net (Source Inspection générale des finances 2012 + actualisation Juliette Cohen et Godefroy Troude jusque septembre 2018 d’après données INSEE)

« Lecture : en 2008, un travailleur rémunéré au SMIC horaire doit travailler en moyenne 94 minutes pour acheter l’essence nécessaire pour parcourir 100 kilomètres avec un véhicule à essence, et 74 minutes pour acheter le gazole nécessaire pour parcourir 100 kilomètres avec un véhicule diesel » (Source Inspection générale des finances 2012 ). Le calcul tient compte des données SMIC annuelles, du prix moyen à la pompe, de l’amélioration de l’efficacité énergétique moyenne des véhicules, et la courbe de moyenne du rapport essence/diesel. Continuer la lecture de « Carburants : une dépense au kilomètre plus faible qu’il y a 40 ans »

Artificialisation des sols : un département perdu tous les 10 ans

(photo Google Maps)

L’artificialisation des sols au profit de routes, habitations ou zones d’activité est la première cause de perte de biodiversité, de ressources agricoles et d’espaces boisés, aggrave également les phénomènes d’inondation, coulées de boues, glissements de terrains, d’incendies, et d’érosion des sols qui lui-même amplifie l’impact négatif sur l’agriculture. Cette destruction est irréversible sur un plan biologique. La surface d’un département est perdue tous les 10 ans.

Telles sont les conclusions d’un rapport de INRA, rédigé il y a quelques mois à la demande du Ministère de la Transition écologique et solidaire, l’Ademe et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation. Continuer la lecture de « Artificialisation des sols : un département perdu tous les 10 ans »

Vélib : ça repart !


Réouverture de la station Vélib Sully-Morland, 75004 Paris (photo Godefroy Troude)

Après un gros passage à vide du service Vélib depuis l’arrivée de son nouvel opérateur Smovengo, un retour à la normale semble enfin se profiler.

C’est d’abord début octobre le rejet par le tribunal administratif de Paris du recours de JCDecaux, contestant l’attribution du marché à Smovengo en raison, entre autres, d’un prix trop bas et demandant l’arrêt du service. C’est ensuite fin octobre l’inauguration de la 1.000ème station, un nombre d’abonnés qui repart à la hausse avec 140 000 abonnés (après avoir chuté à 130 000 cet été) et taux de disponibilité des vélos qui remonte à 80% (après avoir touché le fond à 20% en juin).

On est encore loin des records de l’été 2017, mais la reprise est encourageante.

Ci-dessous, un tableau comparatif entre les records de Vélib première génération en été 2017 et la situation actuelle, et de l’objectif à terme, construit à partir des dernières informations publiées dans la presse.

Continuer la lecture de « Vélib : ça repart ! »

Climat – Lambert Wilson : il faut aussi que les gens se remettent en question eux-mêmes


Lambert Wilson à l’émission « 28 minutes » (photo extraite de la vidéo Arte)

Le 13 octobre, Lambert Wilson était invité sur le plateau de l’émission « 28 minutes », dont une partie a été consacrée au réchauffement climatique à travers la publication du rapport du GIEC.

Membre de Greenpeace depuis 2000, Lambert Wilson indique :

« Les choses devenant de plus en plus catastrophiques [quitte à] être pessimiste, autant agir ! J’ai décidé de proposer mes services à Greenpeace mais aussi à la FAO des Nations Unies [dont le travail porte] sur l’alimentation [mais aussi les] problèmes climatiques, la sécheresse et les populations déplacées. […] J’ai fait un film pour parler de l’action de la FAO. Je multiplie ces actions de plus en plus. Rien n’est assez. » Continuer la lecture de « Climat – Lambert Wilson : il faut aussi que les gens se remettent en question eux-mêmes »

Pour le Pacte Finance-Climat européen


Avec Pierre Larrouturou (photo Godefroy Troude)

J’ai eu l’occasion d’avoir un échange passionnant avec Pierre Larrouturou.

Jean Jouzel et Pierre Larrouturou ont lancé fin 2017 le « Pacte Finance-Climat ». C’est un « Plan Marshall » à adopter pour permettre aux dirigeants européens de tenir les objectifs qu’ils ont signé lors de la COP21. Il vise à financer la transition énergétique sur la base des recommandations de la Cour des comptes européenne (il prolonge et concrétise un premier appel de Michel Rocard, Stéphane Hessel et Pierre Larrouturou en 2012). L’Europe dispose des moyens financiers nécessaires : elle l’a prouvé avec son aide massive apportée aux banques lors de la crise financière de 2008. Un tel traité sur le climat serait également moteur pour relancer une Europe en perte de vision.

La COP 24 en décembre, puis les deux sommets européens qui doivent décider de la refondation de l’Europe en décembre et mars, doivent être l’occasion de convaincre de l’adoption de ce pacte, pour enrayer un réchauffement climatique aux conséquences catastrophiques que trop de citoyens mesurent mal.

Je vous encourage :
à lire leur appel que j’ai trouvé particulièrement intéressant,
à regarder leur conférence à l’Assemblée Nationale (en vidéo, avec extraits qui m’ont marqués),
à écouter l’interview de Larrouturou sur France Inter (moins détaillée que la vidéo ci-dessus).

Le Pacte Finance-Climat suscite l’adhésion d’hommes politiques de tous bords (dont déjà plus de 100 parlementaires !), de scientifiques, d’écrivains et de citoyens parmi lesquels :
Alain Juppé, ancien Premier Ministre,
Jean-Marc Ayrault, ancien Premier Ministre,
Jean-Pierre Raffarin, ancien Premier Ministre,
Daniel Cohn-Bendit, ancien Coprésident du groupe Verts et Député européen,
Christian Estrosi, Maire de Nice, Président du conseil régional de Provence-Alpes-Côte d’Azur,
Delphine Batho, Présidente de Génération écologie, ancienne Ministre de l’environnement,
Pascal Lamy, ancien Directeur général de l’OMC,
Martine Aubry, Maire de Lille, ancienne Ministre du travail et des affaires sociales,
Laurence Parisot, ancienne Présidente du MEDEF,
Anne Hidalgo, Maire de Paris,
Albert de Monaco, prince de Monaco, Continuer la lecture de « Pour le Pacte Finance-Climat européen »

Justice climatique : report du procès aux USA « Youth v Gov »


Affiche du mouvement (illustration youthvgov.org)

En Orégon, la procédure engagée par 21 jeunes Américains contre l’État fédéral des USA pour son inaction face au réchauffement climatique a été reportée par la Cour Suprême, en conséquence de la nomination de Brett Kavanaugh par Donald Trump.

Le procès devait avoir lieu aujourd’hui.

Continuer la lecture de « Justice climatique : report du procès aux USA « Youth v Gov » »

Le Medef Européen cherche à saper les efforts climatiques


(Montage Godefroy Troude d’après logo et graphe Wikipedia)

Un mémo interne ayant fuité du groupe de lobbying « Business Europe » suscite beaucoup de réactions à Bruxelles, alors que le commissaire européen au Climat appelle à une réduction de 45 % les émissions de CO2 d’ici 2030.

« Business Europe » représentant le patronat, actuellement présidé par Pierre Gattaz (ex-Medef), est le plus influent lobby de l’Union Européenne. Son mémo d’une page fournit à ses membres les éléments de langage pour contrer les arguments incitant à l’intensification de la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

– afficher un accueil « plutôt positif tant qu’il s’agit d’une déclaration politique sans implications »
– contrer en « utilisant l’argument habituel » que le réchauffement climatique « étant global, l’Europe ne peut pas faire des efforts pour les autres » et « persuader les autres grandes économies de se mettre au niveau actuel de l’Union européenne » plutôt que d’aller plus loin dans les réductions d’émissions européennes.
– retarder les prises de décisions en « réclamant plus de transparence sur les calculs, le besoin d’avoir des études sur l’impact et le risque d’instabilité ». Continuer la lecture de « Le Medef Européen cherche à saper les efforts climatiques »

80 manifestations Climat en France sous un record de température


Manifestation climat du 13 octobre à Paris (Photo François Guillot-AFP)

Après la marche pour le climat du 8 septembre, une nouvelle manifestation citoyenne  a eu lieu hier 13 octobre dans 80 villes de France, sous un record de température de 27,2 degrés à Paris, où il n’avait pas fait aussi chaud en cette période de l’année depuis 1921, selon Météo France (déjà, le 11 octobre, Météo France indiquait qu’il n’avait « jamais fait aussi chaud depuis le début des relevés à la station en 1938« ). La participation, selon les organisateurs était d’environ 120.000 personnes ce 13 octobre, contre 115.000 le 8 septembre. Les ONG et politiques étaient de nouveau invités à se positionner en fin de cortège.

Avec les slogans « Plus qu’une marche pour le climat » et « il est encore temps » les organisateurs souhaitent « un message clair qui soit audible pour tous ».

A Paris, place de la République, forum citoyen et prise de parole de Jean Jouzel, Cyril Dion, Valérie Masson-Delmotte et concert de Matthieu Chédid et Orchestre debout. Étaient également présents Pierre Larrouturou et le Pacte Finance-Climat, Yann Arthus-Bertrand, Marion Colittard, Jean-Luc Mélenchon et La France Insoumise, Benoît Hamon. Le Ministre de l’écologie François de Rugy n’a pas participé mais envoyé un Tweet : « Je salue toutes celles et ceux qui marchent pour le climat cet après-midi partout en France. La mobilisation de chacun est une force pour agir ! »

Ci-dessous :
1) Reprises médiatiques (presse nationale et régionale, Radio et TV),
2) Extraits TV,
3) Quelques photos des manifestations,
4) La vidéo « Il est encore temps » des citoyens à l’origine de la journée d’action.

Continuer la lecture de « 80 manifestations Climat en France sous un record de température »

Manifeste étudiant pour un réveil écologique


(Logo du site Pour un réveil écologique)

De plus en plus de réactions de la société civile ! Cette fois c’est un Manifeste étudiant lancé par de nombreuses écoles : HEC Paris, AgroParisTech, CentraleSupélec, l’Ecole Polytechnique et de l’ENS Ulm.

Il y a actuellement 8 700 signatures et l’action a été relayée ce matin par France Inter.

Continuer la lecture de « Manifeste étudiant pour un réveil écologique »

Le premier pas d’une justice climatique internationale


À la sortie de la Cour d’Appel de La Haye (Photo Chantal Bekker)

Pour la première fois un État est condamné pour inaction climatique.

Après en 2015 un premier jugement par le tribunal de La Haye qui avait été renvoyé en appel, ce 9 octobre 2018 la cour d’Appel de La Haye a sommé l’État des Pays-Bas d’intensifier leur lutte contre le changement climatique : « Compte tenu des grands dangers qui risquent de se produire, des mesures plus ambitieuses doivent être prises à court terme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre afin de protéger la vie et la vie familiale des citoyens ». La présidente a précisé que « Le gouvernement néerlandais ne peut pas se cacher derrière les émissions d’autres pays. Il a le devoir indépendant de réduire les émissions de son propre territoire. » Continuer la lecture de « Le premier pas d’une justice climatique internationale »

Jean Jouzel et Pierre Larrouturou à l’Assemblée Nationale


Jean Jouzel et Pierre Larrouturou (photo X)

Le 6 juin 2018, Jean Jouzel et Pierre Larrouturou étaient reçus par la Commissions des affaires européennes et la Commission du développement durable à l’Assemblée Nationale pour présenter leur « Pacte Finances-Climat Européen » visant à atteindre l’objectif de l’Accord de Paris en mettant la création monétaire au service du climat et en créant un budget Climat au niveau européen qui pourrait en plus déboucher sur la création de 900 000 emplois.

La conférence faisant 2h07 et est visible intégralement sur Youtube. Pour les pressés ou ceux qui seraient agacés par les problèmes de qualité sonore, j’ai recopié ci-dessous les passages qui m’ont semblé les plus intéressants, en tentant de transposer au mieux le langage oral parfois un peu décousu.

Continuer la lecture de « Jean Jouzel et Pierre Larrouturou à l’Assemblée Nationale »

Le GIEC appelle les États à des transformations sans précédent


Session d’ouverture du GIEC 2018 (photo GIEC-IPCC)

Le GIEC vient de rendre son rapport spécial visant à préciser l’impact d’une hausse de la température moyenne de 1,5°C par rapport à une hausse de 2°C. Synthèse de plus de 6 000 études scientifiques, ce rapport a été validé à l’unanimité par les représentants de l’ensemble des États de la planète. Pour mémoire, il avait été commandé par l’Accord de Paris, en 2015, où les 195 pays de la planète avaient acté de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre pour limiter la hausse de la température moyenne à 1,5°C en 2100. L’objectif du rapport était d’étudier l’écart des impacts entre un réchauffement à 1,5°C et à 2°C.

Le GIEC indique tout d’abord qu’au rythme actuel la hausse de 1,5°C sera atteinte autour de 2040 (2030-2052), soit bien avant 2100 ! Nous partons vers une hausse de 3°C (« Catastrophique » disait il y a 5 jours Laurent Fabius, ex-président de la COP21).

L’impact d’une hausse de 1,5°C est déjà dramatique, mais voici les écarts si on atteint les 2°C :
– 410 millions de réfugiés climatique (contre 350 avec 1,5°C),
– hausse du niveau des mers de 0,4 à 0,9 mètres (contre 0,3 à 0,8),
– décrue des pêches de poisson de 3 millions de tonnes (contre 1,5 millions),
– disparition totale du corail (contre 70% à 90% détruit),
– extinctions de 16% d’espèces de plantes (contre 8%),
– extinctions de 8% d’espèces de vertébrés (contre 4%). Continuer la lecture de « Le GIEC appelle les États à des transformations sans précédent »