Manifestation JeSuisCharlie, Place de la République

Place de la République (photo Godefroy Troude)

Manifestation JeSuisCharlie, place de la République, 18h50. La place est remplie d’une foule compacte totalement silencieuse. Je suis effondré de voir qu’autant de monde est venu. J’ai du mal à avancer sur la place tellement les gens sont serrés. Au loin, au pied de la statue de la Liberté, des bougies et un « NOT AFRAID » écrit en grandes lettres lumineuses. Soudain, l’une des personnes ayant grimpé sur le piédestal de la statue lève un grand panneau « JeSuisCharlie ». Des applaudissements se font entendre, qui gagnent progressivement toute la place. Tout le monde applaudit, longuement, pendant une minute. Je pense à Cabu, Charb, Wolinski, et les autres. Je pleure. Dans chaque regard croisé semblent se lire les mêmes pensées.

Cabu

J’ai croisé deux fois Cabu, par hasard.

D’abord rue de Buci, ces soirs où l’affluence de piétons gêne le trafic. Un homme excédé, debout à la portière de sa grosse voiture, apostrophait les éboueurs dont le lent camion-poubelle lui bloquait le passage. Cabu était là, sur le bord de la chaussée, immobile dans son grand « Duffle coat », observant la scène avec un léger sourire tendre derrière ses petites lunettes rondes, qui me laissait imaginer qu’il préparait une nouvelle caricature mettant en scène son personnage du « Beauf ». Je suis resté moi aussi une bonne minute à observer cette même scène, mais enrichie de Cabu, avec un sourire non dissimulé…

Quelques mois plus tard, par une belle journée ensoleillée, je le vois monter dans mon bus 63. Discret, il reste debout. Je répugne habituellement à aborder les personnalités publiques, ne souhaitant pas les déranger. Mais cette fois je venais de finir de lire « Cabu au Japon » et je me suis dit que je n’allais pas laisser passer une deuxième fois l’occasion de lui parler. Je lui exprimais brièvement ma joie devant son travail et m’apprêtais à reprendre ma place lorsqu’à ma grande surprise il a relancé la conversation. Je me souviens lui avoir parlé de l’anecdote de la rue de Buci, ce qui l’a amusé. Un contact simple. Je crois qu’on a bien discuté pendant 5 ou 6 stations.

Les éléments chimiques : un site fantastique

Une page très bien faite sur les éléments chimiques, qui remplace le tableau de Mendeleiev, avec des tris dans tous les sens, et surtout avec le type de nucléosynthèse : primordiale (création d’atomes lors des premières secondes du Big Bang), Stellaire (création par une étoile de petite taille) ou Explosive (création par une Supernovae.) C’est beau d’avoir 13,8 milliards d’années sous les yeux. Je n’avais jamais vu ca aussi clairement.

Une petite merveille.

http://www.elementschimiques.fr/

 

Ne confiez pas votre vie à iLife

Parfois, on dirait que les constructeurs oublient qu’il y a des gens qui utilisent leurs produits, qui vivent avec, grandissent avec. Je vous recommande cet excellent article de MacGeneration consacré à Apple.

…Le constructeur n’a pas son pareil pour faire d’excellents produits, mais il peut aussi […] nous dire : « Ne nous confiez pas vos documents, ne nous confiez pas votre vie, nous ne sommes pas dignes de votre confiance ».

Lire l’article de MacGeneration

Abandon de l’Ecotaxe

Je suis consterné…

Le péage de transit poids lourds, qui devait succéder à l'écotaxe, aurait dû rapporter 360 millions d'euros à l'Agence de financement des infrastructures de transport de France (AFITF) et 30 millions aux collectivités locales.

Ecomouv’ et écotaxe : un fiasco qui coûtera plus de deux milliards d’euros

L’Etat a annoncé qu’il allait résilier le contrat qui le liait à Ecomouv’, la société chargée de la mise en place et de la collecte de l’écotaxe.

Après l’annonce surprise de la suspension sine die de l’écotaxe poids lourds, le 9 octobre par Ségolène Royal, le secrétaire d’Etat aux transports, Alain Vidalies, a confirmé jeudi 30 octobre que l’Etat allait résilier le contrat qui le liait à Ecomouv’, la société chargée de la mise en place et de la collecte de la taxe. Combien coûtera à l’Etat – et au contribuable – l’abandon de ce projet de fiscalité écologique ?

Climat – La France va verser 1 milliard de dollars au fond vert de l’ONU

Le secrétaire des Nations unies a ouvert le sommet de l'ONU sur le climat, le 23 septembre.

Lors du sommet organisé à New York, la France a annoncé qu’elle allait verser 1 milliard de dollars au cours des prochaines années pour alimenter le Fonds vert des Nations Unies.

A quinze mois de la Conférence de Paris, où les 195 pays de la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ont rendez-vous pour signer le premier accord international impliquant tous les grands émetteurs de gaz à effet de serre, plus de 120 dirigeants se sont réunis à New York pour un sommet sur le climat organisé par le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon.

L’article complet sur le site du Monde

Jancovici : Gérer la contrainte carbone

Je vous recommande une conférence de Jean-Marc Jancovici sur le réchauffement climatique à l’ENS (Ecole Nationale Supérieure)

Depuis « Une vérité qui dérange » de Al Gore, il y a 6 ans (déjà), c’est le truc le plus important que j’ai vu.

Au risque de faire le lourdingue prenez 2 heures de votre vie et regardez-la en cliquant ici sur Youtube (en prévoyant des arrêts sur image pour lire ses Powerpoint).

Si vous avez du mal, accrochez-vous durant le premier quart d’heure, après ça vaut le coup. Passionnant. Et à la fin, lors des questions du public, ce qu’il rapporte de ses contacts avec les politiques est assez dramatique.