La presse peut-elle relayer une information d’importance mondiale énoncée par le Président de la République ?

Une bonne semaine après le « Sommet des consciences » sur le Réchauffement climatique organisé par François Hollande à l’initiative de Nicolas Hulot avec un panel d’invités internationaux, par curiosité j’ai fait une petite revue de presse Internet (je n’ai pas consulté la presse papier) pour voir comment les médias ont rendu compte de ce sommet. Ce n’est pas brillant !

Je rappelle les deux idées forces concernant le réchauffement climatique qui, à ma connaissance, n’avaient jamais été abordées par un chef d’État  :
1) 80% des réserves d’énergie fossiles sont à laisser à tout prix dans le sol au lieu de les rejeter dans l’atmosphère,
2) c’est plutôt 3°C de réchauffement vers lesquels on s’oriente, même s’il y a un accord.

Ce n’est pas rien.

 

J’ai évalué 16 sites de presse de quotidiens nationaux ou hebdomadaires les plus en vue : Le Figaro, Le Monde, Libération, Le Parisien/Aujourd’hui en France, La Croix, le Point, Le Nouvel Obs, L’Express, Challenge, mais aussi Médiapart, l’AFP, France Info…

J’ai pu faire trois catégories, selon les informations rapportées :

A) Ceux qui mentionnent les deux idées force de 80% de ressources fossiles à laisser à tout prix dans le sol, et 3°C de réchauffement même s’il y a un accord.

B) Ceux qui n’ont pas entendu ces deux nouvelles idées forces des 80% de et 3°C, et restent campées sur l’idée habituelle de 2°C.

C) Ceux qui considèrent que ce sommet était juste l’occasion de boire un coup ou de faire un gag…

 

Conclusion : aucun quotidien ou hebdo national, hormis Le Parisien et Challenge n’a relayé ces deux informations correctement !

 

Si vous voulez le détail, avec tous les liens pour vérifier, c’est ci-dessous :

Préambule sur le site de l’Élysée

Un petit tour au préalable sur le site de l’Élysée pour fixer les infos de départ qu’on s’attendrait à retrouver le moins déformé possible dans la presse : il semble tout d’abord que le nombre d’invité était plutôt restreint. Sur la photo officielle, 10 participants principaux sont mis en avant. Je n’ai pas pu trouver leur liste sur le site de l’Élysée, mais visuellement et par recoupements, il y avait : Kofi Annan (ancien secrétaire général de l’ONU), le Bangladais Muhammad Yunus « pionnier du microcrédit et prix Nobel de la paix 2006 », le patriarche orthodoxe Bartholomé, le Prince Albert de Monaco, Ségolène Royal, Jean-Paul Delevoye (président du Conseil Économique et Social) et Nicolas Hulot évidemment. Arnold Schwarzenegger a décliné l’invitation et a fait une déclaration vidéo.
La conférence est disponible intégralement en vidéo et son texte sont disponibles sur le site.
Ça se gâte avec les questions des journalistes après la réunion. Visiblement ils n’ont pas écouté ni lu le discours. François Hollande leur répond en réoabordant le thème très général de l’unité, mais sans parler de réchauffement climatique. Il a abordé le thème très local et politique des producteurs de lait. Aucune évocation des 80% de réserves fossiles à ne pas toucher, ni des 3°C probable même si on arrive à un accord sur le climat. Nicolas Hulot, silencieux au second plan, semble faire la gueule.

A) Mentionnent les deux idées force 80% de ressources fossiles à laisser à tout prix dans le sol, et 3°C qui nous pendent au nez même s’il y a un accord.

  • Le Parisien traite correctement le sujet en mentionnant les deux idées forces des 80% et 3°C.
  • Challenge traite correctement le sujet en mentionnant les deux idées forces des 80% et 3°C.
  • GoodPlanet info traite le sujet correctement. en mentionnant également les deux idées forces des 80% et 3°C.
  • France TV info traite les deux idées forces, bien que sous la forme d’un « chat » laconique manquant de profondeur.
  • La voix du Nord traite correctement les deux idées force.

B) N’ont pas retenu les deux nouvelles idées forces des 80% de et 3°C, et restent campées sur l’idée habituelle de 2°C

  • Le Monde n’égrène que les invités, sans parler du fond. La version payante, d’après ce que j’ai vu, n’évoque que la thèse habituelle des 2°.
  • Le Figaro fait une brève avec Schwarzenegger et Hollande, en retenant qu’il lui a posé un lapin, et évoque la thèse habituelle de 2° maxi en cas de succès de l’accord (rien sur les 80% et 3°C).
  • AFP n’évoque que la thèse habituelle des 2°C maxi (rien sur les 80% et 3°C).
  • Le Point aborde la thèse habituelle de 2° maxi en cas de succès de l’accord, et rajoute des citations vaguement puériles : Vandana Shiva émettait le voeu « que chaque participant à la COP21 s’engage à planter un jardin ». — À quoi ce sommet va-t-il servir ? « Je n’ai pas la réponse », a confié Nicolas Hulot à sa clôture, « mais ici a jailli une magnifique lumière ». — « Nous venons, vous venez de vivre un moment de grâce, de dépassement », s’est enthousiasmée la ministre de l’Écologie Ségolène Royal. » — On termine sur l’évocation de « Terminator » (par Schwarzenegger).
  • Le Nouvel Obs n’évoque que les 2°C (rien sur les 80% et 3°C).
  • La Croix évoque la thèse habituelle de 2°C maxi en cas de succès de l’accord (rien sur les 80% et 3°C) et insiste surtout sur l’idée de vivre ensemble.
  • 20 minutes n’évoque que la thèse habituelle des 2°C maxi (rien sur les 80% et 3°C).
  • Médiapart n’évoque pas les 80% et 3°C.

C) Enfin, il y a le pire, ceux qui considèrent que ce sommet était juste l’occasion de boire un coup ou de faire un gag…

  • Libération fait une brève encore plus laconique que Le Monde
  • Metronews insiste surtout sur le fait que Schwarzenegger a préféré rester en Californie pour faire la promo du nouveau Terminator. Ca c’est de l’info…
  • L’Express, dans une brève, évoque plutôt ce qui ressemble à un rendez-vous mondain et ne rapporte que les quelques  mots sur les éleveurs hors sujet prononcés par Hollande en sortie de conférence.

 

Si vous êtes arrivé jusqu’ici, malgré la longueur de cet article et l’absence de mise en page : félicitations à vous !

Concernant le sens de la photo, vous pouvez y voir ce que vous voulez. Ce peut être par exemple une incitation à faire du recyclage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *