Journalistes : mais pourquoi parlent-ils comme ça ?

Mais pourquoi les journalistes parlent-ils comme ça ? Avec ces clichés à la pelle et ces tons étranges ? Moi, des podcasts comme ça, j’en ai plein mon iPhone… Alors, ce matin-là, j’ai voulu en savoir plus ! Direction Arte Radio et les Podcast Télérama pour deux petites perles sur le sujet, avec en prime une interview du Directeur adjoint des rédactions de France Télévision qui en a gros sur la patate de ces tons formatés. A écouter et réécouter sans modération : après on n’écoute plus la radio ni la télévision de la même façon !

« Le ton journalistique : petite leçon de formatage »
par Hélène Marzolf et Pierrick Allain (journalistes)
Publié en 2009 sur Télérama.fr – Podcast Cultures

01:30 Règle n°1 : Une saga tu feras avec n’importe quoi (la carafe, mollusques en guerre, fan de déco…)
02:30 Règle n°2 : Ton sujet tu personnaliseras.
03:10 Règle n°3 : Des questions tu poseras à tour de bras (« Mais alors quelle est… », « Alors comment fait-il pour… » « Alors comment un gamin… », « Mais alors qu’est-ce qui fait… », « Alors pourquoi ? Pourquoi malgré des… »)
04:10 Règle n°4 : Les phrases tu inverseras.
04:40 Règle n°5 : Le cloutage du pratiqueras (reprendre la phrase de l’interviewé et la répéter pour enfoncer le clou).
05:35 Règle n°6 : Des tics de langages du emploieras (« Ce matin là… », « Ce jour là… », « Direction le large… », « Direction le Congo… »).
06:30 Règle n°7 : Avec des expressions toutes faites, ton beurre du feras (« d’autres chats à fouetter », « comme un poisson dans l’eau », « Quand il met le nez dans sa facture il est plutôt fier de son coup », « il a tout conquis à la force du poignet », « La tradition a le vent en poupe »)
07:00 Règle n°8 : Une voix de bateleur tu peaufineras.

« Et là, c’est le drame : pourquoi les journalistes ont tous cet accent ridicule ? »
de Victoire Tuaillon (journaliste à France Culture, ancienne du JT de France 2, membre du collectif de journalistes indépendantes Journalopes)
Publié en 2017 sur Arte radio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *