Une mystérieuse pellicule

J’ai trouvé une mystérieuse pellicule sur le trottoir devant l’école Neuve Saint Pierre à Paris. Elle était orange, sale, les images n’étant pas exactement les mêmes, j’ai pensé que c’était une pellicule de photos plutôt qu’un film. Je l’ai ramassée et enveloppée bien proprement dans un mouchoir, puis je suis rentrée chez moi. Lorsque mon père est arrivé, je lui ai appris ma découverte.

Je ne sais pas si vous connaissez les diapositives, ce sont de petits cadres en plastique où l’on peut voir une photo (en noir et blanc, ou en couleur) si l’on s’approche d’une source lumineuse (une lampe ou le soleil). Nous avons donc approché la pellicule de la fenêtre, et nous nous sommes aperçus que c’était une pellicule négative (les blancs deviennent noirs, et vice-versa → exemple : le ciel, qui est clair, devient noir).

Comme la pellicule est teintée d’orange et non noire et blanche, mon père en a déduit que c’était une pellicule couleur. Nous l’avons scannée, puis nous l’avons retouchée sur photoshop (je ne vais pas vous décrire toutes les manipulations, juste les principales) :

  – on commence par inverser le négatif, pour que la pellicule soit positive, donc le ciel redevient clair

 – on sélectionne une image pour ne pas retoucher les quatre images à la fois

 – on prend les niveaux de rouge, de vert, et de bleu, puis on ajuste les barèmes pour que l’image soit juste assez colorée, qu’elle ne soit pas trop criarde, que les personnes qui sont photographiées n’aient pas l’air d’être des aliens par leurs peau verte, des choses comme ça.

Les photos se forment petit à petit et l’on voit apparaître des rues, des marchands de vélos, des commerces, des personnes, des bâtiments, des chemises et des pantalons à carreaux.

                                                              

                                                               

Voici le résultat de la restauration/nettoyage des photos, sur photoshop. (Merci Papa 😀 )

                                                              

                                                              

2 réponses sur “Une mystérieuse pellicule”

    1. Merci beaucoup Betty ! C’est très gentil !!!
      En effet, c’était rigolo de se prendre pour une détective.
      Ariane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *